Jeudi 22 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un Français tué par balle par un policier thaïlandais en plein Bangkok

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 12/12/2018 à 07:30 | Mis à jour le 26/12/2018 à 12:30
Photo : Jean-Louis DUZERT
Meurtre Francais Bangkok

Un ressortissant français a été tué par balle par un policier thaïlandais mercredi matin à Bangkok, rapporte le Bangkok Post évoquant ce qui ressemble à une querelle de fin de nuit trop arrosée.

Après une altercation à mains nues survenue sur fond de jalousie et d’ébriété avancée mercredi matin dans un bar du soï 11/1 de Sukhumvit, le journal en langue anglaise raconte que le policier, un sergent-major du commissariat de Lumpini -qui n'était pas en service- aurait suivi le Français jusque dans l’immeuble de bureaux et d’appartements appelé le "Trendy", dans le soï 13 où ce dernier logeait. Là, le Thaïlandais aurait tiré sur son rival avec une arme à feu, atteignant fatalement le Français de deux balles, l’une dans la tête et l’autre dans la poitrine. 

D’autres médias en langue thaïe ajoutent que l’arme aurait été apportée au policier par un des serveurs du bar où avait eu lieu la dispute. La police est d’ailleurs à la recherche d’un deuxième homme aperçu sur des vidéosurveillances. Le bar s'appelle le "Lucky shot", selon The Nation.

La victime, un Parisien de 41 ans installé à Bangkok depuis plusieurs mois, s’était accroché avec le policier qui avait apparemment accosté sa petite amie thaïlandaise.
"Ils étaient saouls… ils ont commencé à se disputer puis finalement se sont battus, mais le policier ne pouvaient pas se défendre," a déclaré le chef de la police de l’Immigration, Surachate Hakpan.

Après avoir fui dans un premier temps, le policier s’est finalement rendu. Il a été immédiatement radié de la police en attente de son jugement.

Le quartier de Sukhumvit, notamment entre Nana et Asoke, est connu pour fermer tard, avec toutes sortes de petites échoppes de rue discrètes qui passent outre les heures de fermeture imposées, parce qu’elles soudoient ou sont liées à des policier du quartier.

De plus, la Thaïlande est connue pour sa culture des armes à feu et les colonnes des "faits divers" sont très régulièrement alimentées par des discussions politiques de fin de nuit, des différends commerciaux, familiaux, ou encore des scènes de jalousie qui se terminent dans le sang.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

VIE PRATIQUE

Trois outils pour apprendre le thaï développés par des francophones

Avec son système d’écriture, sa syntaxe et ses tons, la langue thaïlandaise n’est pas l’une des plus faciles à apprendre. Grâce à des outils en ligne, l’apprentissage de cette langue est plus ludique

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.