TEST: 2238

Un conseiller privé du roi sommé de rendre des terrains

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 11/01/2010 à 01:00 | Mis à jour le 30/05/2019 à 05:14

L'ancien Premier ministre et conseiller privé du roi, Surayud Chulanont, va devoir rendre à l'Etat ses terres de Khao Yai Thiang, dans la province de Nakhon Ratchasima, après que les procureurs ont statué vendredi qu'il n'était pas le propriétaire légitime de 3,5 hectares de terrain situés sur une réserve forestière.

Néanmoins, le bureau du procureur général a choisi de ne pas entamer de poursuites et a précisé que l'ancien Premier ministre issu du coup d'Etat de 2006 n'avait pas violé la loi, la cour ayant estimé que l'achat du terrain effectué en 2002 était légal, a rapporté un sénateur, cité sur le Bangkok Post. Pourtant, une résolution interdit aux résidents de céder leur terre, excepté à leurs héritiers légaux.

L'affaire a donc été transférée au Département des forêts, qui n'a pas encore entamé de nouvelles actions. Cela fait deux ans que les pro-Thaksin font pression pour obtenir des poursuites à l'encontre de cet ancien militaire proche du palais royal. Plusieurs centaines de manifestants anti-gouvernementaux du Front Uni pour la Démocratie contre la Dictature (UDD) ont d'ailleurs prévu de protester aujourd'hui devant la maison du Général Surayud, et de dénoncer la justice à deux vitesses soutenue par le gouvernement. Ils accusent ainsi le Premier ministre Abhisit Vejjajiva d'ignorer la violation alléguée de Surayud de la loi régissant l'acquisition de terrains en zone forestière protégée, alors que de nombreux villageois ont été forcés de quitter leur terre et poursuivis après avoir empiété sur la même forêt.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale