Vendredi 3 juillet 2020

Un bureau de poste bavarois évacué pour un colis de durian thaïlandais

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 23/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 23/06/2020 à 02:46
Photo : Francis Chung - Debut juin, la Thaïlande a annoncé la mise sur le marché d’une boîte anti-odeur spécialement dédiée aux expéditions de fruits réputés puants
Durian-Francis-Chung-via-FlickR

Un colis contenant du durian de Thaïlande a semé la panique dans un bureau de poste allemand, déclenchant l’évacuation de tout le personnel et l’intervention de la police, des pompiers et de six ambulances

La police, les pompiers et les services d'urgence ont été appelés samedi dans un bureau de poste de la ville bavaroise de Schweinfurt après que le personnel a remarqué une odeur suspecte provenant d'un colis. En tout, six ambulances et une demi-douzaine de véhicules d'urgence ont été mobilisés sur l'incident. Une soixantaine d'employés a été évacuée. Douze postiers ont été soignés pour des nausées, six d'entre eux se sont rendus à l'hôpital par précaution.

Depuis le matin, plusieurs employés de la Poste se plaignaient de nausées provenant d’une forte odeur de gaz. Et lorsque le colis a été identifié, dans le doute, l’alerte a été déclenchée.

Mais le paquet ne contenait en fait que quelques morceaux de durian thaïlandais qu’un habitant de Schweinfurt avait envoyé à un ami d’une autre ville du pays, selon la presse allemande qui précise que le colis a été dument livré à son destinataire. Car si en Thaïlande, le transport du durian fait l’objet d’une règlementation stricte, en Allemagne, il n'est pas interdit d'envoyer de la nourriture quelle qu’elle soit. 

Pour sa forte odeur qui peut persister plusieurs jours, le durian est tout simplement interdit dans les transports publics en Thaïlande, les hôtels, mais aussi les aéroports et compagnies aériennes à travers la plupart des pays d’Asie du Sud-Est. 

L’incident de Schweinfurt intervient quelques jours après que la Thaïlande, qui est le premier pays producteur de durian, a annoncé la mise sur le marché d’une boîte anti-odeur spécialement dédiée aux expéditions de fruits réputés puants.

En 2007, un restaurant thaïlandais du quartier londonien de Soho avait déclenché une alerte anti-terroriste provoquant le bouclage de plusieurs pâtés de maison lorsque le personnel s’était mis à cuisiner son traditionnel Nam Prik Pao, fait de piments, en pleine menace terroriste.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir