TRANSPORT AERIEN - Thai Smile parie sur le sourire de Luang Prabang

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 09/01/2014 à 23:00 | Mis à jour le 17/04/2019 à 06:09
Photo : LPJ Bangkok.com
Avion-Thai-smile-LP-250

Thai Smile, filiale “premium light” de la compagnie nationale thaïlandaise Thai Airways, effectuait le 15 décembre son vol inaugural Bangkok-Luang Prabang, ouvrant sa 7e desserte internationale.

Avec 4 vols hebdomadaires sur des Airbus A320-200 à des tarifs similaires à ceux de sa rivale Bangkok Airways pour des trajets plus rapides et confortables, cette nouvelle ligne va pimenter la concurrence entre les deux compagnies.

Samedi 15 décembre, après avoir traversé un épais plafond nuageux pour déboucher sur le couloir montagneux cerné de crêtes, le premier avion de la compagnie Thai Smile atterrissait à Luang Prabang, ville historique et haut lieu touristique du Laos. C’est la 16e ligne ouverte par Thai Smile depuis sa fondation le 7 juillet 2012, et la 7e vers une destination à l’international.

Confiant sur le remplissage

La ligne Bangkok-Luang Prabang ne devrait pas connaitre de difficultés de remplissage dans la mesure où, comme le souligne le directeur de Thai Smile, Woranate Laprabang, près de la moitié du trafic actuel entre Bangkok et Luang Prabang vient de correspondances de longs et moyens courriers opérés par Thai Airways en provenance d’Europe, du Japon ou encore d’Australie. “Nous espérons atteindre les 70% de remplissage sur les trois premiers mois,” a-t-il déclaré aux journalistes présents pour le vol d’inauguration, expliquant que 40% des passagers de vols vers Luang Prabang viendront des correspondances des longs et moyens courriers et le reste sera généré par la commercialisation via le groupe Thai Airways, les compagnies de Star Alliance et des agences locales.

Néanmoins, si les vols de Thai Smile peuvent facilement trouver des correspondances vers des destinations en Asie, Australie et au Moyen Orient, le magazine spécialisé TTR Weekly note que les passagers désireux de prendre la correspondance vers l’Europe avec le vol de nuit doivent patienter 11 heures à l’aéroport de Suvarnabhumi, le vol Luang Prabang-Bangkok atterrissant à 13h45. Un bémol non négligeable du fait que l’Europe est le deuxième marché après l’Asie Pacifique pour le tourisme au Laos.

Plus vite, plus confortable

Sur Luang Prabang, Thai Smile est en concurrence directe avec Bangkok Airways, la compagnie "boutique" dont les prix sont à la hauteur de l’image coquette qu’elle s’est attribuée. Bangkok Airways fut la première compagnie étrangère à desservir Luang Prabang en 2002. Mais une bonne part de son trafic entre Bangkok et Luang Prabang provenait jusqu’ici des vols internationaux de la Thai qui va désormais transférer le plus de passagers possibles vers les vols de Thai Smile. Les tarifs de Thai Smile (entre 12.500 et 13.300THB) sont sur la même fourchette de prix que ceux de Bangkok Airways (entre 10.300 et 13.500THB). A la différence que la jeune compagnie voyage avec des Airbus A320-200 et propose deux classes (Eco et Smile Plus) tandis que sa rivale vole avec des ATR-72, plus lents et moins confortables.

Augmentation des vols selon l'engouement de l'Europe

Cela dit, avec deux vols quotidiens, Bangkok Airways surpasse largement Thai Smile du point de vue de la capacité hebdomadaire, toujours selon TTR Weekly (980 sièges par semaine contre 664 pour Thai Smile). Pour l’instant cependant. “Nous envisageons d’avoir des vols quotidiens sur Luang Prabang pour la haute saison 2014 [à partir de novembre, ndlr], mais nous devons d’abord nous assurer que le marché européen est bien sensibilisé à nos services,” indique Woranate, rappelant que le premier marché – en Europe - pour le Laos est la France avec plus de 44.000 visiteurs en 2011, suivis par les britanniques avec 35.000 visiteurs la même année, sur un total de 2,7 millions de touristes. En 2012, le pays a enregistré 3,3 millions d’arrivées (+22%) et le chiffre devrait passer à 3,7 millions en 2013 avec une forte progression du tourisme chinois.
Jusqu’au 15 janvier, THAI Smile propose un tarif promotionnel à 7.300 bahts taxes et surcharges comprises (l’offre n’est pas applicable sur la période du Nouvel an).
Pour plus d’informations www.thaismileair.com ou www.thaiairways.com

 

Compagnie régionale de Thai Airways

Créée en 2012, Thai Smile n’est pas une compagnie à part entière, mais une unité commerciale de Thai Airways dont les vols utilisent le même code (TG). Mais ce statut devrait changer à partir d’avril, nous disait lundi dernier le directeur, Woranate Laprabang, puisque une requête pour séparer Thai Smile de Thai Airways, soumise au conseil d’administration en février, a été acceptée le 27 septembre dernier. La nouvelle compagnie sera nommée Thai Smile Airways et devrait démarrer avec un capital d’1.8 milliards de bahts.

Thai Smile a été créée pour permettre à la compagnie nationale thaïlandaise de renforcer ses positions sur les destinations régionales et domestiques à l’heure où le paysage aérien régional est en pleine mutation. "D’ici quelques années Bangkok ne sera plus la porte d’entrée de cette partie de l’Asie du Sud-Est", disait le 15 décembre au PetitJournal.com, le vice-président de Thai Airways, Chokchai Panyayong. "Malgré l’attractivité croissante de la Thaïlande il est vital aujourd’hui pour nous de nous positionner sur les trajets courte distance (moins de trois heures de vol), plus viable que les longs courriers et d’augmenter la fréquence des vols pour répondre à la demande; il nous faut donc dès maintenant installer ou renforcer la Thai sur les destinations clés de la région", a-t-il ajouté.

Et alors que la flotte courts et moyens courriers de la Thai vieillit, les jeunes A320-200 de Thai Smile, particulièrement performants dans la fenêtre des 6h de vols, comme l’explique Woranate, qui est un ancien pilote, sont destinés à assurer la relève tout en rendant le service plus compétitif sur ces courtes distances. Pour l’heure, Thai Smile utilise onze avions, sept nouveaux appareils devraient grossir la flotte en 2014, puis trois autres attendus en 2015 porteront le total à vingt. Thai Smile opère déjà neuf lignes intérieures dont huit depuis Bangkok (vers Chiang Rai, Chiang Mai, Udon Thani, Ubon Ratchathani, Surat Thani, Krabi, Phuket, Hat Yai) et une entre Chiang Mai et Phuket.

Avec des prix inférieurs de 10 à 15% par rapport aux tarifs actuels de Thai Airways, un service qualité adapté aux vols courts, avec des avions neufs et des tarifs ajustés, et s’adresse principalement aux nouveaux voyageurs de la région, notamment les jeunes, mais aussi aux touristes européens, aux hommes d’affaires, et aux fonctionnaires. "Nous sommes une compagnie "Premium light", explique Woranate Laprabang, soulignant que l’offre Thai smile propose deux classes dont une classe affaires "light", Smile plus, qui présente l’avantage d’être assis à l’avant - donc de pouvoir s’installer et sortir plus tôt -, d’avoir le siège central laissé vide pour un plus grand confort entre les passagers, et de profiter d’un vrai repas, de la télévision et  d’une qualité de service supérieure.
Les prochaines destinations envisagées sont Ho Chi Minh et Hanoi au Vietnam, Yangon en Birmanie, Penang en Malaisie, et Phnom Pehn au Cambodge. L’Indonésie avec Surabaya est également au programme mais pas avant 2015.-

Pierre QUEFFELEC mercredi 25 décembre 2013

Pierre Queffelec-square

Pierre QUEFFELEC

Pierre Queffélec a fait ses premières armes dans le journalisme à la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il a rejoint lepetitjournal.com l’année suivante avant de prendre la direction du bureau de Bangkok en janvier 2006
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale