Dimanche 1 août 2021

La Thaïlande signale des cas d'effets secondaires avec le CoronaVac

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 22/04/2021 à 02:15 | Mis à jour le 22/04/2021 à 06:20
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha
Vaccination-Thailande

La Thaïlande a rapporté six cas d'effets secondaires inhabituels pouvant s’apparenter à de l’AVC parmi les personnes ayant reçu une injection du vaccin chinois CoronaVac, mais entend néanmoins poursuivre la vaccination avec le produit de la société Sinovac Biotech.

Six membres du personnel médical de la province de Rayong, à l'est de Bangkok, ont présenté des symptômes similaires à ceux d'un accident vasculaire cérébral après avoir été vaccinés au début du mois, a déclaré mercredi un panel d'experts nommés par le gouvernement, citant des symptômes tels que de la somnolence et une sensation d’engourdissement dans les membres.

Ils se sont depuis rétablis après avoir reçu des traitements contre l’AVC, et les médecins ont dit ne pas avoir trouvé de caillots dans le sang.

La nouvelle intervient alors que le doute s’installe un peu partout dans le monde sur la question du rapport bénéfices/risques lié à certains vaccins et à l’intérêt réel qu’il peut y avoir de vacciner en masse contre une maladie, le Covid-19, qui tue surtout des personnes âgées ou fragilisées par des facteurs de comorbidités.

L’Organisation Mondiale de la Santé, qui pousse pour la vaccination de masse comme la seule solution pour venir à bout de la pandémie, n’a pas encore mené d’études pour déterminer les raisons pour lesquelles le Covid-19 est beaucoup plus sévère dans certaines régions du monde et pas d’autres - près de 80% des morts du Covid-19 se trouvent sur le continent américain et en Europe, selon les données compilées par le site Worldometer

Rapport bénéfice / risque

Avec 110 décès dus au Covid-19 signalés depuis janvier 2020, la Thaïlande a l’un des taux de mortalité due à la maladie les plus faibles au monde (0,00015%), quand la France, avec une population équivalente, a quasiment mille fois plus de décès. Le rapport bénéfice/risque peut donc être très différent d’un pays à l’autre.

C’est pourquoi certains pays ont préféré suspendre l'utilisation de certains vaccins.

La Thaïlande a reçu deux millions de doses du CoronaVac, qui ont déjà été administrées à plus de 600.000 personnes dans tout le pays. Le royaume a commandé 1,5 million de doses supplémentaires qui devraient être livrées sous peu.

Les experts médicaux n’ont pas encore pu déterminer la cause de la réaction de ces six personnes au vaccin, mais selon eux, ce serait lié au système nerveux et n’a pas été fatal, a déclaré le Professeur Kulkanya Chokephaibulkit, médecin spécialisée en maladies infectieuses pédiatriques à l'hôpital Siriraj de Bangkok.

Les scintigraphies cérébrales des six femmes ont montré des résultats normaux qui ne suggéraient pas d'accident vasculaire cérébral, et aucune irrégularité n'a été trouvée dans le lot de vaccins d'où provenaient les six doses, a précisé Kulkanya Chokephaibulkit.

Vaccination de masse

Des doses du même lot ont été distribuées dans d'autres provinces et plus de 300.000 personnes les ont sans doute déjà reçues, a-t-elle ajouté.

"Le panel a convenu que nous pouvons continuer à utiliser ce lot de vaccins car les avantages du vaccin l'emportent sur les effets temporaires qui peuvent survenir", a conclu Kulkanya Chokephaibulkit.

Ces incidents ne changeront pas les plans de la Thaïlande consistant à lancer sa campagne de vaccination massive à partir de juin, a déclaré Taweesap Siraprapasiri du Département de la lutte contre les maladies.

Aussitôt après que le Danemark avait annoncé la semaine dernière qu’il cessait complètement d'utiliser le vaccin Covid-19 d'AstraZeneca en raison de nombreux cas de formation de caillots sanguin, le ministre thaïlandais de la Santé, Anutin Charnvirakul, avait également affirmé que le vaccin AstraZeneca demeurerait le pilier de la stratégie vaccinale du royaume. 

"Les effets secondaires peuvent être surveillés et ils ne vont pas au-delà de ce à quoi nous pouvons nous attendre", a souligné Taweesap Siraprapasiri.

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

vVDB jeu 22/04/2021 - 19:52

Quand on lit les New venant d'Inde avec des jeunes de moins de 20 ans très touchés... Ce n'est pas des plus de 50 ans avec des comorbidités ou des personnes âgées. Se vacciner c'est aussi protéger les autres, le cas de maison de retraite infectée par un variant venu d'un soignant non vaccinés et malheureusement là pour le démontrer. Le décès est pour le moment le focus, mais il y a le covid long pour 10% des malades n'ayant pas été hospitalisés.

Répondre

Que faire à Bangkok ?

CINÉ

Les treize films thaïlandais passés par le Festival de Cannes

Le cinéma thaïlandais a fait son entrée pour la première fois à Cannes en 2000. Lepetitjournal.com s’est plongé dans les archives pour trouver les 13 films thaïlandais qui sont passés par le festival.