La Thaïlande revient à l’écart standard entre 2 doses de vaccin AstraZeneca

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 19/06/2021 à 03:09 | Mis à jour le 21/06/2021 à 06:13
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun/File Photo -
Une infirmiere thailandaise aspire le vaccin Astrazeneca avec une seringue

La Thaïlande a abandonné son idée d'étendre à 16 semaines le laps de temps entre les doses du vaccin anti-Covid AstraZeneca pour s’en tenir à un intervalle de 10 à 12 semaines, a déclaré vendredi un haut responsable de la santé.

Le gouvernement, qui prévoit d'utiliser le vaccin AstraZeneca pour approvisionner l’essentiel de sa campagne vaccinale, mais rencontre toute une série de retards, avait envisagé de retarder la deuxième injection nécessaire afin d’atteindre un plus grand nombre de personnes. 
Initialement, l’intervalle approuvé par l'Agence européenne des médicaments est de 12 semaines.

Un intervalle de 16 semaines n'a pas été testé dans les essais humains.

Mais Sophon Mekthon, l'assistant du ministre de la Santé, a déclaré à Reuters que le comité des maladies transmissibles de Thaïlande souhaitait revenir à l'intervalle initial, ajoutant qu'il pourrait encore être prolongé à l'avenir si nécessaire.

Les autorités thaïlandaises, qui ont lancé leur campagne de vaccination de masse contre le COVID-19 le 7 juin, ont administré un peu plus de 7 millions de doses depuis février, et sont vivement critiquées pour le retard du royaume par rapport à d’autres pays.

Toutefois, si la Thaïlande connait depuis avril une troisième épidémie de coronavirus plus forte que les précédentes, sa sévérité reste toutefois relativement modérée avec environ 25 décès par jours en moyenne depuis ces deux derniers mois. Très peu touché par la pandémie en 2020, le royaume figure toujours au bas du tableau de la mortalité du coronavirus (177e sur 222 pays et territoires, selon Worldometer), avec 23 morts par million d’habitant.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale