Lundi 21 janvier 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Suzuki Cup: Demies à domicile pour la Thaïlande contre la Malaisie

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 01/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 02/12/2018 à 23:49

Dans la demi-finale de la coupe de la Fédération Asiatique de Football (AFF), la Suzuki Cup, entre la Malaisie et la Thaïlande, championne en titre, rien n’est encore joué après le match nul 0-0 au match aller à Kuala Lumpur, samedi.

La Malaisie semblait avoir l’avantage lors de la rencontre au stade Bukit Jalil, mais elle n’a pas été en mesure de concrétiser pour prendre le dessus.

La Thaïlande, cinq fois championne, a défendu avec beaucoup de détermination et tentera de se qualifier en finale pour la quatrième fois consécutive lors du match retour au Stade Rajamangala de Bangkok le 5 décembre.

Galvanisée par une foule de plus de 87.000 spectateurs, la Malaisie a commencé le match avec force et aurait pu prendre l'avantage au bout de cinq minutes lorsque Safawi Rasid, pourtant bien placé, a manqué le cadre.

Mohamadou Sumareh aura été un grand animateur du jeu malaisien, mais il a gâché la meilleure occasion de son équipe à la 26e minute lorsque, lancé par Zaquan Adha, il s’est retrouvé seul face au goal Chatchai Budprom dans la surface de réparation, pour finalement manquer sa frappe.

Les Thaïlandais se sont contentés de jouer la montre en restant en retrait, mais ils auraient pu marquer lorsque Supachai Jaided a gliissé un ballon au milieu de la défense malaisienne pour Nurul Sriyankem, qui a vu son tir dévié.

Le Thaïlandais Adisak Kraisorn, le meilleur buteur du tournoi avec huit buts, s’est économisé tandis que Norshahrul - qui a marqué quatre des sept buts de la Malaisie lors de la phase de poules - a raté une excellente occasion en milieu de seconde période quand il a tiré à droite des buts thaïlandais.

Safawi a eu une dernière occasion pour la Malaisie dans les arrêts de jeu, une énième tentative obstinée et vaine de l’ailier depuis le bord de la surface qui résumait bien la soirée frustrante de son équipe.
 

0 Commentaire (s)Réagir