Mardi 19 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Semi-marathon, marathon ou triathlon, comment bien se préparer ?

Par Samitivej Hospitals | Publié le 08/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 08/11/2019 à 05:24
Marathon-Sport-745

Lorsque vous vous apprêtez à participer à un semi-marathon, un marathon ou même un triathlon, il ne s’agit pas seulement de s’entraîner et d’effectuer une préparation physique. Il est également très important de faire un bilan de santé complet, tout particulièrement un examen cardiaque.

Faire de l'exercice, notamment du footing, est très bénéfique pour la santé. Cela réduit le risque de maladie cardiaque et d'hypertension, diminue les mauvaises graisses et augmente les bonnes graisses. Mais quiconque souhaite intensifier son parcours ou courir sur de longues distances doit prendre soin de bien préparer son corps. Et lors de l'entraînement, il est important de bien prêter attention à toute apparition éventuelle de symptômes inhabituels comme une douleur à la poitrine, des étourdissements ou des palpitations.

L’évaluation cardiaque commence par un questionnaire sur les antécédents médicaux, certaines personnes pouvant souffrir de problèmes de santé préexistants tels que l’hypertension, le diabète ou une maladie cardiaque.

Lorsque le passé médical de la famille du patient fait état de décès prématurés ou de décès sans cause connue, cela peut provenir de certaines formes de troubles d’ordre génétique.

Une fois les antécédents établis, certains cas peuvent nécessiter des examens cardiaques spécifiques tels que des électrocardiogrammes, des tests d'effort physique ou un échocardiogramme.

Quel genre de douleur thoracique est signe de maladie cardiaque ischémique ?

Une douleur au niveau du thorax - équivalente à une forte pression au milieu de la poitrine qui persiste malgré un changement de position ou de posture -, ou encore une douleur qui irradie dans la mâchoire et l’épaule gauche, sont des indicateurs d’une cardiopathie ischémique. 

Cependant, certaines personnes souffrant de cardiopathie ischémique peuvent ressentir des douleurs moins spécifiques, comme une douleur lancinante au niveau du sternum. Il se peut aussi qu’elles ne ressentent qu’une dyspnée d'effort (essoufflement) ou encore de simples difficultés à respirer.

Toutefois, si la douleur thoracique augmente lorsque le thorax est comprimé, ou si la douleur augmente ou diminue au cours du mouvement, cela signifie généralement qu'il ne s'agit pas d'une maladie cardiaque ischémique. La douleur en question est plus probablement d’ordre musculo-squelettique. 

Mais quoiqu’il en soit, si vous présentez des symptômes inhabituels constants, que vous n’êtes pas sûr(e) de la cause, que vous êtes inquiet(e) pour votre santé physique, il est préférable de consulter un médecin pour évaluer votre état.

Comment courir peut-il être fatal ?

La plupart des coureurs décédés lors d’un effort ont généralement succombé à un infarctus du myocarde (crise cardiaque).

Les décès durant l’exercice physique chez les moins de 35 ans sont parfois dus à des troubles génétiques tels que la cardiomyopathie obstructive hypertrophique, les victimes n’ayant dans certains cas présenté aucun symptôme préalable et n’ayant pas du tout eu conscience de leur état. Cependant, il se peut qu’elles aient ressenti des palpitations cardiaques, des malaises au cours de l'exercice ou encore qu’elles aient eu avant elles des membres de leur famille décédés sans cause identifiée. Lors d’un exercice physique intense, les muscles cardiaques de ces personnes peuvent fortement se contracter et obstruer le passage du sang.

Les adeptes de la course à pied souffrant de problèmes cardiaques préexistants doivent consulter leur médecin pour s’assurer qu’ils ou elles peuvent continuer à pratiquer leur sport en toute sécurité. 

En outre, chacun d’entre nous devrait subir un bilan de santé annuel afin de réduire le risque de maladie cardiovasculaire ou d’affection grave telle que le diabète, l'hypertension et l'hypercholestérolémie.

Article traduit de l’anglais extrait d’une interview du Dr Paitoon Jongviriyavong, Cardiologue 

Nous vous recommandons

Logo-Samitivej-Carre

Samitivej Hospitals

Les hôpitaux Samitivej proposent des soins et services de santé haut de gamme en Thaïlande pour la clientèle internationale
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles