TEST: 2238

SECURITE ROUTIERE - Le Nouvel an thaïlandais le plus meurtrier depuis 10 ans

Par Catherine Vanesse | Publié le 17/04/2016 à 22:00 | Mis à jour le 16/07/2019 à 08:47
Statistique-securite-routiere-thailande

Chaque année c'est la même chose, le nombre d'accidents de la route explose pendant ce qu'on appelle les 7 jours dangereux de Songkran. Malgré des contrôles renforcés, un triste record vient ternir les festivités du nouvel an bouddhique : 442 personnes ont perdu la vie et 3.656 ont été blessées dans des accidents de la route entre le 11 et le 17 avril 2016.

442 personnes sont mortes sur les routes du 11 au 17 avril soit 68 de plus que l'année dernière. Sur cette période, les autorités ont également déploré 3.656 blessés sur un total de 3.447 accidents de la route.

Par rapport au bilan de 2015 qui avait été de 364 morts et 3.373 blessés, Songkran affiche donc une augmentation de 21% du nombre de tués cette année ce qui en fait la la pire depuis 10 ans. Pour retrouver un nombre de victime aussi important, il faut remonter à 2006 où 485 personnes étaient décédées sur les routes durant ces fameux sept jours les plus meurtriers de Songkran.

Nakhon Ratchassima et Bangkok sont les provinces qui ont fait les plus de victimes avec chacune 19 tués sur les routes tandis que les provinces de Trat, Yala, Ranong et Nong Bua Lam Phu n'enregistrent aucun décès.

Chaque année, malgré les nombreuses campagnes de sécurité routière, les congés du nouvel an bouddhique sont marqués par un lourd bilan de la route. Dans un contexte de routes très fréquentées, voire surchargées, les principales causes sont l'alcool et la vitesse au volant. Les deux roues sont les principales victimes, constituant près de 80% des cas d'accidents. En plus de 3.656 accidents, 110.909 personnes ont été arrêtées, 5.772 véhiculent ont été emmenés à la fourrière et 16.346 personnes se sont vues retirées leur permis de conduire pour conduite en état d'ébriété.

Deuxième taux de mortalité le plus élevé au monde

Chaque année, environ 24 000 personnes décèdent sur les routes en Thaïlande. Selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé en 2015, la Thaïlande se classe deuxième, derrière la Libye, en termes de décès par nombre d'habitants.

Avec des chauffeurs souvent peu formés au transport de passagers, et même à la conduite en général, les accidents graves impliquant des bus transportant des dizaines de passagers sont relativement nombreux, ce qui alourdit rapidement les bilans.

Catherine VANESSE (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mardi 19 avril 2016

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale