Mardi 25 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SCANDALEUX MOINES - Extradé des Etats-Unis, Luang Pu Nen Kham inculpé pour viol

Par AFP | Publié le 19/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 10/08/2018 à 04:50

Un moine défroqué soupçonné de viol sur mineure, de fraude et de corruption a été inculpé jeudi par un tribunal de Bangkok après son extradition des Etats-Unis la veille.

 

LIRE AUSSI

13 mars 2017
DHAMMAKAYA – Le moine en cavale est passé entre les mailles de l'exceptionnel filet policier

7 Avril 2015
Les scandaleux temples bouddhistes dans le viseur de la junte

24 mars 2015
Deux abbés alcooliques radiés après avoir eu un accident

21 janvier 2015
Manif de villageois d'Ubon Ratchathani pour exiger le départ de leur abbé corrompu

22 octobre 2014
Un bonze tue une adolescente après avoir eu une relation avec elle

28 mai 2014
Cinq moines arrêtés pour pédophilie dans le nord de la Thaïlande

19 mai 2014
Hotline pour dénoncer le mauvais comportement des moines

23 septembre 2013
EX-MOINE JET-SETTEUR - Toujours en fuite, ses biens confisqués

26 juillet 2013
La chute sans fin de l'ex-moine jet-setteur

18 juillet 2013
Un autre moine impliqué dans un scandale

17 juillet 2013
Mandat d'arrêt et révocation de passeport demandés pour le moine jet-setteur

11 juillet 2013
Trente moines toxicomanes défroqués

8 juillet 2013
Le moine blanchisseur, accusé de viol sur une mineure

20 juin 2013
Deux moines arrêtés pour pédophilie

18 juin 2013
BOUDDHISME - L'habit ne fait pas le moine

Quelque 95% des Thaïlandais sont bouddhistes pratiquants, soit l'un des taux les plus élevés du monde, et le pays compte environ 300.000 moines qui arpentent les rues du pays en robe safran.

Mais ces dernières années le clergé du royaume a souvent fait la une des journaux pour des scandales: des cas d'usage de drogue, d'ivresse, de paris et de recours à des prostituées.

Wiraphon Sukphon, 37 ans, plus connu comme Luang Pu Nen Kham, son nom de moine, a été arrêté mercredi à sa descente d'avion après son extradition des Etats-Unis, où il avait fui en 2013 au moment où la police avait commencé à enquêter sur lui.

"Il a été conduit auprès du procureur pour son inculpation", a déclaré à l'AFP Woranun Srilam, porte-parole du Département des enquêtes spéciales (DSI) du ministère de la Justice.

Avant son exil, une photo de lui avait fait le tour des réseaux sociaux: on le voyait dans un jet privé, grosses lunettes de soleil sur le nez, son sac Louis Vuitton à ses côtés.

Il est soupçonné d'avoir violé une mineure qui aurait eu un enfant de cette relation.

Par ailleurs, son train de vie était bien loin du dépouillement demandé aux moines. La police a saisi lors de son enquête des biens d'un montant total de 24 millions de bahts (620.000 euros), trois voitures dont une Porsche et une Mercedes-Benz, ainsi d'une moto Harley-Davidson.

Jeudi, il a nié toutes les accusations et n'a pas demandé à être libéré sous caution.

En mai, un tribunal américain avait ordonné son extradition après une demande des autorités thaïlandaises.

De nombreuses voix en Thaïlande s'élèvent contre une conception souvent mercantile du bouddhisme, au contact de la société de consommation, par des moines plus soucieux de susciter les donations que de méditer.
AFP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) jeudi 20 juillet 2017

0 Commentaire (s)Réagir