Jeudi 22 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Parents inculpés pour porno infantile, les diffuseurs identifiés

Par L. BOURBOULON | Publié le 16/12/2017 à 00:00 | Mis à jour le 18/12/2017 à 00:56

La police thaïlandaise a placé en garde à vue un couple qui a diffusé sur Line une vidéo live de ses ébats sexuels impliquant leur enfant de trois ans. Les autorités traquent également les organisateurs du chat Line, ainsi que les autres participants.

Une vidéo montrant des relations sexuelles entre un garçon de trois ans, sa mère et son beau-père, postée sur un groupe de discussion Line, a mené à l'arrestation du couple par la police thaïlandaise dans la ville de Phitsanulok, au nord de la Thaïlande.

Les deux individus sont accusés de trafic d'enfants pour avoir reçu la somme de 400 bahts en échange du partage de la vidéo et avoir posté des images à caractère pornographique sur un système informatique. Ils sont également accusés d'abus sexuel sur mineur et de détournement.
La police a identifié et compte convoquer deux femmes supposées avoir organisé la diffusion en ligne de ces ébats sexuels, rapporte le Bangkok Post. Le chef de la police de Phitsanulok, Col Songpol Sangkasem, explique qu'il attend encore des documents bancaires qui permettront d'inculper officiellement les deux femmes dans l'infraction.

C'est grâce aux relevés bancaires de la mère inculpée que la police a pu leur mettre la main dessus. Celle-ci, âgée de 25 ans, avait été engagée pour broadcaster ses relations sexuelles avec son nouveau mari, avant que le couple n'essaye d'impliquer l'enfant. 

La vidéo a été regardée en direct par près de 100 membres d'un groupe de discussion sur la plateforme Line. La police a annoncé au Bangkok Post que ces derniers pourraient aussi être poursuivis en justice.

0 CommentairesRéagir