TEST: 2238

Netflix se prépare à l’arrivée de son rival Disney+ en Asie du Sud-Est

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 21/08/2020 à 01:40 | Mis à jour le 23/08/2020 à 05:27
Photo : REUTERS/Francis Mascarenhas
Netflix-Asie-Streaming

Le géant américain du streaming Netflix peaufine des offres d'abonnement pour smartphone en Asie du Sud-Est et élargit son contenu local, juste au moment où son rival Disney fait son entrée sur ce marché en forte croissance.

Netflix, la plus grande plate-forme de streaming vidéo payante au monde, avec près de 200 millions d'abonnés dans le monde, dit avoir en Asie du Sud-Est un peu plus d'un million de clients. Mais ce marché de 655 millions de personnes est mûr pour une croissance rapide, estiment les analystes, et le lancement de Disney+ Hotstar en Indonésie le mois prochain annonce une bataille clé entre les deux géants.

"Ce que nous observons en Asie du Sud-Est, c'est qu’il s’agit d’un marché très centré sur le mobile", indique Ajay Arora, directeur de Netflix pour l'innovation produit, dans une récente interview accordée à Reuters. Cela a conduit l'entreprise à proposer des forfaits mobiles moins chers et à adapter son produit pour s'adapter aux smartphones bas de gamme, explique-t-il.

Selon une étude menée par Google, Temasek Holdings et Bain & Co, l'Asie du Sud-Est aurait généré 600 millions de dollars de revenus en abonnement musique et vidéo en 2019, mais cela devrait exploser à 3 milliards de dollars par an d'ici 2025, selon l'étude.

Forfaits mobile et souplesse sur les options de paiement

En commençant par l'Inde en août 2019, Netflix a lancé des forfaits mobile en Malaisie, en Thaïlande, aux Philippines et en Indonésie, tous à un prix qui ne dépasse pas les 5 dollars (4,21 euros) par mois. C'est un début pour Netflix, qui est resté ferme sur les prix dans les marchés occidentaux.

Les phases de confinements durant la crise du Covid-19 en Asie du Sud-Est ont également contribué à accroître l'appétence pour le contenu en streaming à domicile dans la région.

Une porte-parole de Netflix a déclaré à Reuters que la société "compte bien plus d'un million d'abonnés répartis sur plusieurs pays d'Asie du Sud-Est", mais elle a refusé de fournir davantage de détails.

Consultancy Media Partners Asia estime que les abonnés aux services de streaming vidéo en Asie du Sud-Est devraient atteindre 14,7 millions au total d'ici la fin de 2020.

Le dirigeant de Netflix, Ajay Arora, a confié à Reuters que son entreprise travaillait également à étendre ses options de paiement dans les pays où les cartes de crédit et de débit sont peu usitées. Sur des marchés comme les Philippines, les abonnés peuvent payer leur abonnement Netflix via leurs forfaits de téléphonie mobile ou en achetant des cartes Netflix prépayées dans les superettes.

Disney+ debarque en Asie du Sud-est

Dans la région, l’entreprise n’est pas seulement en concurrence avec Disney+, un lointain mais ambitieux numéro 2 mondial du secteur. Parmi les rivaux régionaux de Netflix figurent le service vidéo de Hong Kong Viu, populaire pour ses drames coréens, ainsi que WeTV, du géant chinois Tencent, qui a acheté en juin les actifs de la plate-forme de streaming malaisienne Iflix.

Disney+ est actuellement en pleine phase de recrutement dans la région et devrait être lancé sur toute la zone dans les mois à venir conjointement avec sa plate-forme de streaming indienne Hotstar. Les films pour la famille et les histoires de super-héros de Disney rencontrent un grand succès en Asie du Sud-Est.

En Indonésie, quatrième pays le plus peuplé au monde avec 270 millions d'habitants, Disney+ a déclaré la semaine dernière qu'il commencerait à fonctionner à partir de septembre en partenariat avec la société de télécommunications publique Telkomsel, en déroulant un catalogue qui comprendra plus de 300 films locaux.

Se préparant à relever le défi, Myleeta Aga, responsable du contenu de Netflix pour l'Asie du Sud-Est, a déclaré à Reuters que la société, qui a annoncé deux nouvelles productions indonésiennes originales la semaine dernière, accordait une grande importance à la région et continuerait à développer ses offres de contenu local. Elle a déclaré que Netflix devrait commencer à tourner des projets en Indonésie et en Thaïlande prochainement.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale