TEST: 2238

Madagascar célèbre la francophonie à Bangkok le 26 juin

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 10/06/2015 à 22:00 | Mis à jour le 28/12/2018 à 12:57
AFFICHE-MADAGASCAR-250x184

Le 26 juin, le meilleur de la scène artistique et gastronomique de Madagascar se donne rendez-vous à Bangkok, pour célébrer la culture malgache et son mélange magique avec celles d’autres pays francophones.L’événement, organisé par le Consul de Madagascar en Thaïlande Daniel Delevaux en collaboration avec l’Alliance Française, se veut comme une célébration incontournable de la francophonie.

Une équipe haut en couleurs atterrira à Bangkok dans deux semaines, composée de chefs de cuisine, musiciens et chanteurs, stylistes et artisans en provenance de la grande ile de Madagascar.

Le 26 juin, fête de l’indépendance de l’ile rouge, ils animeront une soirée à l’Alliance Française qui commencera par un riche diner, suivi d’un élégant défilé de mode et d’expositions et vente de produits d’artisanat et photographies du pays, pendant qu’un groupe rock-jazz se produira sur scène. Parfums français,sonorités new yorkaises, tissus cambodgiens et africains, les ingrédients sont issus du monde entier. Le mot d’ordre est mixité.

Au menu du diner des gourmandises signées par le prestigieux Kudéta d’Antananarivo, sur le podium des restaurants de la capitale. Préparez vos papilles à une expérience ultra sensorielle: ravitoto à la Malgasy et émincé de zébu aux trois baies, ou encore des spécialités françaises comme le foie gras, enrichies des parfums de la cuisine malgache.

Ensuite, c’est le moment de se laisser emporter par le rock de Silo et son "power trio" (clavier/voix, basse, batterie). Des morceaux du jazz et rock classiques reprennent un nouveau rythme avec les arrangements de cet artiste, qui puise des influences locales malgaches et de ses tournées à New York, dans l’Océan Indien, ou encore dans les jazz clubs parisiens.

La soirée s’annonce unique, comme unique est chaque création du styliste malgache Eric Raisina. Soie, raphia, mousseline, Eric Raisina mélange les tissus et les textures de ses trois continents: la native Afrique, l’Europe de ses études à Paris et l’Asie, qui l’a adopté il y a une douzaine d’années.

Sa maitrise de la "haute texture" lui a valu plusieurs collaborations avec l’Olympe de la mode parisienne (Yves Saint Laurent, Christian Lacroix), et son atelier basé à Siem Reap (Cambodge) est devenu un temple pour tous les amoureux de la création textile.Ses vêtements sont une fusion parfaite de cultures et styles différents. Présentés lors d’un défilé, ils seront ensuite disponibles à la vente.

Un événement idéal pour tous les francophiles qui souhaitent mieux connaitre Madagascar.

Ce pays membre de la communauté francophone se prépare à rayonner lors du XVIe sommet international de la francophonie qui se tiendra sur l’ile africaine en 2016. "Mais ce rendez-vous à Bangkok deviendra une rencontre annuelle", assure Daniel Delevaux, qui est largement aidé par sa fille, Nathalie, elle-même vice-Consule de Madagascar. "Il s’ouvrira bientôt à d’autres pays d’Asie: Laos, Cambodge, Vietnam. Leur rapprochement est attendu déjà à partir de l’année prochaine," ajoute-t-il. Le Consul est un ardent promoteur de la culture malgache en Thaïlande et surtout du développement de collaborations économiques entre les deux pays. La soirée est d’ailleurs ouverte aux sociétés qui souhaitent importer l’artisanat de Madagascar, dont les créations seront en vente sur place.

Ces artistes de la mode, de la musique et de la table qui animeront cette soirée vont vous faire expérimenter la richesse du mélange de cultures.

Infos pratiques :
26 juin, 19h, Alliance Française de Bangkok (voir le plan ici)
Entrée gratuite sur réservation avant le 19 juin, diner payant (entrées 150 THB, plats 250 THB, desserts 150 THB, boissons 150 THB)
Alliance française de Bangkok
179 Thanon Withayu, Lumpini, Pathum Wan, Bangkok 10330
Tél: 02 670 42 00, Fax: 02 670 42 70
bangkok@afthailande.org

Sofia NITTI (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) jeudi 11 juin 2015
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale