Dimanche 21 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les touristes chinois boudent la Thaïlande après le naufrage de Phuket

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 22/11/2018 à 00:48 | Mis à jour le 23/11/2018 à 01:12
Touristes chinois en Thailande

Les effets du terrible naufrage qui a tué plusieurs dizaines de touristes chinois dans le sud de la Thailande en juillet continuent de se faire ressentir sur la fréquentation touristique du plus important marché du royaume

Les touristes chinois, première clientèle étrangère en Thaïlande, boudent le royaume depuis le naufrage d'un bateau à Phuket début juillet dans lequel 47 ressortissants du pays ont trouvé la mort.

Les Chinois représentent près du quart des 35 millions de visiteurs annuels de la Thaïlande, attirés par les vacances à la plage bon marché, la gastronomie réputée et la vie nocturne de Bangkok.

Mais en juillet, un ferry transportant principalement des touristes chinois vers l'île de Phuket a coulé, faisant 47 morts.

Au mois d'août, la fréquentation touristique depuis la Chine avait enregistré une baisse immédiate de 12% et le mois de septembre a attiré 15% de touristes chinois de moins par rapport à la même période l'année dernière.

Et le mois dernier a été encore plus durement touché. En octobre, le nombre de visiteurs chinois a en effet accusé une baisse sur un an de près de 20%, ce qui représente 160.000 visiteurs de moins, a annoncé mercredi soir le ministère thaïlandais du Tourisme, soit un manque à gagner estimé à environ 417 millions d’euros au cours de cette période.

Un coup dur pour le royaume qui ambitionnait de passer la barre des 40 millions de visiteurs cette année.

La Thaïlande avait connu un ralentissement du tourisme suite à un attentat à la bombe en 2015 dans le centre de Bangkok et à un coup d'État militaire en 2014.

Face à cette chute, les opérateurs touristiques thaïlandais ont "sonné l'alarme", appelant le secteur à se "diversifier", a déclaré à l'AFP Paul Pruangkarn de l'association Pacific Asia Travel Association, qui représente des centaines d'entreprises du secteur dans la région. Jusqu'à présent, "trop de gens ont cherché à attirer principalement les touristes chinois", a-t-il souligné. "Nous devrions avoir un produit qui s'adresse à tous au lieu de simplement viser un marché spécifique", a-t-il ajouté.

Depuis la tragédie de Phuket, le gouvernement a mis en place des incitations visant à rétablir la confiance et à faciliter le voyage dans le royaume. Le bureau de l'immigration a notamment dispensé les touristes chinois de payer des frais de visa de 60 dollars de novembre à la mi-janvier. En octobre, quatre agents de l'immigration ont été démis de leur fonction pour avoir réclamé des pots-de-vin aux ressortissants arrivant de Chine contre la promesse d'accélérer le processus d'obtention de leur visa.

0 Commentaire (s)Réagir