Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les calculs rénaux: une bombe à retardement! 

Par BNH Hospital | Publié le 28/09/2018 à 00:00 | Mis à jour le 28/09/2018 à 04:26
Calculs-renaux

La colique néphrétique due à des calculs rénaux, petits cristaux le plus souvent constitués de calcium qui se forment dans les reins, est l’un des symptômes les plus communs rencontrés aux urgences

Thomas savait qu’il avait des calculs rénaux, mais il n’avait aucun symptôme dérangeant et c’était compliqué de trouver le temps de les traiter. En effet, il voyage énormément, et quand il est chez lui, il ne veut pas perdre de temps dans les hôpitaux, on le comprend ! Seulement, lors de son dernier déplacement à Phnom Penh, l’un des caillots a migré vers l'uretère créant une obstruction du canal et une douleur extrêmement intense qui l’a conduit directement aux urgences. Avec sa colique néphrétique, Laurent n’était malheureusement pas apte à voler, il a du se faire traiter et opérer à Phnom Penh.  

La colique néphrétique due à des calculs rénaux est l’un des symptômes les plus communs rencontrés aux urgences. La douleur serait plus intense qu’une appendicite et au même niveau qu’un accouchement! Les calculs sont des petits cristaux le plus souvent constitués de calcium, qui se forment dans les reins. Certains y restent logés, d’autres glissent vers l’uretère. Dans 70% des cas, ils sont assez petits pour s’évacuer sans douleur ni symptôme dans les urines, mais lorsqu’ils sont plus gros, ils peuvent rester bloqués dans le conduit urinaire, créant la redoutée car douloureuse colique néphrétique. 

On reconnait la colique néphrétique par cette douleur qui s’élance du bas du dos vers les organes génitaux, elle est vive et brutale et nécessite une prise en charge médicale rapide. 

En France, 5 à 10% de la population subiront une colique néphrétique au cours de leur vie, les hommes étant 2 fois plus touchés que les femmes et principalement entre 30 et 50 ans. Les chances de récidive dans les 10 ans après une crise sont de 70%.  

La présence de caillots dans les reins peut facilement passer inaperçue et est souvent détecté lors d’une radio ou d’une échographie. Il est recommandé aux personnes ayant un historique de calculs rénaux ainsi qu’aux personnes voyageant beaucoup, de passer une échographie pour écarter la présence de calculs, cette bombe à retardement qui peut vous immobiliser à chaque instant.   

Pour célébrer son 120e anniversaire, l’hôpital BNH propose jusqu’au 31 décembre des prix réduits sur 12 types d’examens médicaux.

Pour plus d’information, veuillez contacter le département Surgery du BNH Hospital au 02-220-0700 ext 1166 ou  Amélie Poncelet au 02-220-0700 Ext.1821 Email: amelie.po@bnh.co.th

Nous vous recommandons

BNH-LOGO-200x200

BNH Hospital

Hôpital à taille humaine, BNH Hospital dispense au cœur du quartier Silom/Sathorn des services et des soins médicaux complets grâce à un équipement de pointe et des équipes médicales hautement qualifiées et disponibles 24h24. En Français contactez Amélie
0 Commentaire (s)Réagir