Samedi 24 octobre 2020

Le secteur touristique thaïlandais rêve de 0,5% du résultat 2019 au T4

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 01/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 01/10/2020 à 00:00
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha
Relance du tourisme thailandais apres le Covid

Le Conseil du tourisme de Thaïlande espère accueillir 50.000 touristes étrangers au 4e trimestre, ce qui représente 0,5% du chiffre de 2019, a déclaré mercredi l’organisme qui aimerait convaincre le gouvernement d’ouvrir davantage ses portes aux visiteurs.

Les recettes attendues de la part des touristes étrangers sont de l’ordre de 4,5 milliards de bahts (121 millions de dollars) sur le trimestre, soit une baisse de 99% en glissement annuel, a déclaré Chairat Trirattanajarasporn, le président du Conseil du tourisme de Thaïlande, lors d’un briefing.

Le Conseil prévoit 6,74 millions de touristes étrangers cette année, soit une baisse de 83% par rapport à 2019, la meilleure année jamais réalisée par la Thaïlande avec 39,8 millions de visiteurs, a-t-il rappelé.

Les perspectives de l'année prochaine restent incertaines, a avoué Chairat Trirattanajarasporn, bien que l'agence officielle du tourisme avance le chiffre de 20 millions de touristes étrangers en 2021.

"S'il n'y a pas de vaccin et que nous avons encore une quarantaine de 14 jours, je n'attends pas plus de quelques centaines de milliers de touristes l'année prochaine", a-t-il confié.

La Thaïlande a été relativement épargnée par l’épidémie de Covid-19 par rapport à la plupart des pays et a interdit l’entrée dans le pays aux touristes étrangers en avril. Le royaume a connu son pic du nombre d’infections signalées le 22 mars avec 188 cas répertoriés dans la même journée.

Outre quelques dizaines de touristes médicaux autorisés à entrer depuis juillet, aucun vacancier étranger n’a été admis depuis le 4 avril. Mais le royaume devrait commencer la semaine prochaine à accueillir les premiers visiteurs étrangers dans le cadre d’un visa long séjour. Mais les autorités, qui ne cachent pas leur désir de profiter de la crise du Covid-19 pour passer d’un tourisme de masse à un tourisme haut de gamme, veulent limiter le nombre d’entrées à 1.200 par mois, ce qui parait dérisoire pour vraiment aider un secteur qui fait vivre plusieurs millions de personnes directement et indirectement et se trouve littéralement dévasté par les restrictions de voyage mondiales mais surtout locales.

Les institutions du secteur vont proposer au gouvernement d'autoriser un plus grand nombre de touristes étrangers venant de pays à risque très faible à rentrer en décembre sans quarantaine de 14 jours, a déclaré Vichit Prakobgosol, président de l'Association des agents de voyages thaïlandais.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir