Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le "Nain géant" thaïlandais égale le record de l'illustre Mayweather

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 03/05/2018 à 00:00 | Mis à jour le 03/05/2018 à 01:37
Photo : LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP - Le Thaïlandais Wanheng Menayothin a obtenu un 50e succès consécutif face au Panaméen Leroy Estrada, le 2 mai 2018, égalant l'illustre américain Floyd Mayweather au nombre de victoire consécutives
Wanheng Menayothin face a Leroy Estrada

Le Thaïlandais Wanheng Menayothin a égalé mercredi l'illustre américain Floyd Mayweather, en obtenant un 50e succès consécutif après avoir conservé son titre WBC des paille aux dépens du Panaméen Leroy Estrada, par arrêt de l'arbitre à la 5e reprise.

Loin des rutilants casinos de Las Vegas, ce Thaïlandais surnommé le "nain géant" en raison de son petit gabarit (1,57 m, 47,6 kg) associé à sa puissance, est entré dans l'histoire de la boxe à Nakhon Ratchasima, une région pauvre et rurale du nord-est du pays, dont il est originaire.

Le Panaméen était le plus entreprenant des deux boxeurs dans les tout premiers rounds, laissant une coupure au-dessus de l’œil gauche de Wanheng.

Mais le Thaïlandais est resté imperturbable, envoyant son adversaire trois fois au tapis -à deux reprises au troisième round, une autre fois dans le suivant- avant de décocher un puissant uppercut dans la 5e reprise qui a sonné Estrada et amené l'arbitre à arrêter le combat. 

"Je suis heureux d’avoir pu égaler son record," a déclaré le champion au bord du ring après le combat en parlant des 50 victoires consécutives sans défaite de Floyd Mayweather Jr.

Au-delà de la sécheresse des chiffres, les spécialistes s'accordent pour dire que le record de victoires consécutives de Mayweather, aujourd'hui retiré des rings, est bien plus parlant que celui de Menayothin, qui a néanmoins conservé son titre WBC des paille, en sa possession depuis novembre 2014, pour la neuvième fois.

"Wanheng n'a jamais battu quelqu'un d'important. Pour l'Occident, ce combat finira comme une simple question de Trivial pursuit", avait estimé Anson Wainwright, correspondant de boxe pour "The Ring".

Le combat de mercredi s’est déroulé dans un stadium amovible bâché installé sur un parking, dans la chaleur étouffante de fin d’après-midi de la ville de Nakhon Ratchasima, loin du cliquant des stades de Las Vegas prisés par Mayweather.

Mais Mauricio Sulaiman, le président de la WBC, qui a assisté à la rencontre mercredi, a applaudi un "combat phénoménal", et promet désormais à Wanheng Menayothin un autre avenir. "Le monde va mieux le connaître maintenant et de grandes opportunités vont s'ouvrir pour lui", a-t-il déclaré à l'AFP après le combat.

Interrogé sur la suite qu’il souhaitait donner à cet exploit, le vétéran thaïlandais a dit ne pas encore songer à un 51e combat. 

Une victoire de plus hisserait Wanheng au niveau du Mexicain poids mouche Ricardo Lopez, qui avait pris sa retraite avec 51 victoires, un nul et aucune défaite. Un autre Mexicain, Julio César Chávez, avait atteint le nombre record de 87 victoires sans défaite avant un nul controversé.

Toujours est-il que le jusqu’ici discret "Nain géant" faisait bel et bien parler de lui dans toute la presse internationale cette semaine, du Guardian au Washington Post en passant par le Times of India ou encore le South China Morning Post. 
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir