Vendredi 3 juillet 2020

Le géant du tabac Philip Morris poursuivi pour fraudes fiscales

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 19/08/2011 à 00:00 | Mis à jour le 23/03/2020 à 05:24

Le Département des enquêtes spéciales (DSI) a décidé d'engager des poursuites contre la filiale thaïlandaise du géant du tabac américain Philip Morris, soupçonnée d'avoir sous-déclaré la valeur de ses produits aux douanes du royaume afin de frauder le fisc, rapportait hier le Bangkok Post.

Les pertes du gouvernement en résultant s'élèveraient à environ 69 milliards de bahts, soit environ 1,6 milliard d'euros pour la Thaïlande. Le directeur du DSI, Tharit Pengdit, a expliqué que la valeur des importations déclarée par le fabricant de tabac n'a pas changé depuis 2003 malgré la volatilité des taux de change étrangers et la hausse des coûts de production. Réagissant hier par un communiqué, la firme Philip Morris s'est dit déçue de la décision du DSI, affirmant qu'un jury de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait déjà précédemment statué que les valeurs déclarées en douane étaient en règle vis-à-vis des lois thaïlandaises.

En janvier dernier, le ministère public thaïlandais avait demandé l'abandon des charges pesant contre Philip Morris Thailand Ltd. Deux mois après, le Puea Thai avait accusé le Parti

Démocrate et le Premier ministre de l'époque Abhisit Vejjajiva, lors d'un débat de censure au Parlement, d'avoir laissé traîner cette affaire qui avait été soulevée une première fois par le DSI en 2006. C'est désormais à l'Attorney general, procureur en chef de la Thaïlande, de décider si l'affaire doit être jugée.
 

Y.F. vendredi 19 août 2011

0 Commentaire (s)Réagir