Samedi 17 avril 2021

L'armée thaïlandaise nie tout lien avec le réseau fermé par Facebook

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 05/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 05/03/2021 à 01:23
Photo : REUTERS / Soe Zeya Tun / File Photo
L'armee thailandaise accusee de propagande apr Facebook

L'armée thaïlandaise s’est défendue jeudi d’être derrière un réseau de comptes Facebook que le réseau social avait supprimés au motif qu'ils agissaient en vue de tromper l’opinion publique.

Facebook a dit avoir supprimé un réseau comprenant 77 comptes, 72 pages et 18 groupes ainsi que 18 comptes Instagram ayant fait preuve d’un "comportement inauthentique coordonné".

Le géant américain a affirmé que les comptes étaient liés à l'armée thaïlandaise et visaient la population des provinces du sud de la Thaïlande, où un conflit séparatiste fait rage depuis plusieurs décennies pour réclamer l'indépendance de ce qui fut jusqu’au début du siècle dernier un sultanat autonome.

Mais le porte-parole de l'ISOC, Thanathip Sawangsang, a nié jeudi toute implication de l'armée dans ces comptes, pages et groupes.

"L'ISOC n'est pas au courant du retrait des comptes Facebook comme rapporté dans les journaux. Il s'agissait de comptes personnels non liés à l'ISOC", a déclaré Thanathip Sawangsang dans un communiqué.

"L'ISOC ne s'engage pas non plus dans des opérations [de désinformation] comme la presse le rapporte. Nous agissons en tant que centre de coordination pour apporter secours et refuge à la population."

Le réseau utilisait aussi bien des faux comptes que des comptes authentiques pour gérer ses groupes et ses pages, certaines pages dévoilant ouvertement leurs liens militaires et d’autres les dissimulant, a indiqué le responsable de la politique de cybersécurité de Facebook, Nathaniel Gleicher.

Facebook a déclaré qu'elle avoir pris des mesures en raison du comportement trompeur du réseau qui violait sa politique vis-à-vis de l'ingérence gouvernementale.

En octobre, Twitter avait supprimé 926 comptes promouvant la propagande du pouvoir, lesquels, selon le réseau social, étaient liés à l'armée thaïlandaise. Les militaires avaient également nié tous liens avec les comptes.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…