Samedi 17 avril 2021

Facebook ferme des comptes liés à l'armée thaïlandaise du sud musulman

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 04/03/2021 à 01:07 | Mis à jour le 04/03/2021 à 01:20
Photo : REUTERS/Regis Duvignau/File Photo
Facebook-Thailande-censure-

Le réseau social américain Facebook a annoncé mercredi avoir fermé 185 comptes et groupes engagés dans une opération de propagande militaire ciblant le sud de la Thaïlande.

Facebook a dit avoir supprimé un réseau comprenant 77 comptes, 72 pages et 18 groupes ainsi que 18 comptes Instagram ayant fait preuve d’un "comportement inauthentique coordonné".

C’est la première fois que Facebook supprime des comptes liés au gouvernement thaïlandais.

Le géant américain a affirmé que les comptes étaient liés à l'armée thaïlandaise et visaient un public ciblé dans les provinces du sud de la Thaïlande, où un conflit séparatiste fait rage depuis plusieurs décennies pour réclamer l'indépendance de ce qui fut jusqu’au début du siècle dernier un sultanat autonome.

Contacté par Reuters, le porte-parole de l'armée thaïlandaise a refusé de s’exprimer sur la question, invoquant une règle lui interdisant les commentaires en dehors des conférences de presse officielles.

Environ 7.000 personnes ont été tuées depuis 2004 lorsque, le vieux conflit indépendantiste dans cette région de culture malais-musulmane est entré dans un nouvel épisode violent.

"C'est la première fois que nous attribuons une décision de fermeture de comptes à des liens avec l'armée thaïlandaise", a déclaré Nathaniel Gleicher, responsable de la politique de cybersécurité de Facebook.

"Nous avons trouvé des liens évidents entre cette opération et le commandement des opérations de sécurité intérieure (ISOC) de l'armée thaïlandaise. Nous pouvons voir que tous ces comptes et groupes sont liés ensemble dans le cadre de cette opération."

Le réseau, particulièrement actif en 2020, utilisait aussi bien des faux comptes que des comptes authentiques pour gérer ses groupes et ses pages, certaines pages dévoilant ouvertement leurs liens militaires et d’autres les dissimulant, a indiqué Nathaniel Gleicher.

Certains des faux comptes se présentaient comme des habitants des provinces du sud de la Thaïlande, a-t-il ajouté, soulignant que le réseau avait dépensé environ 350 dollars sur les publicités Facebook et Instagram.

En tout, les pages du réseau ont accroché 700.000 followers et les groupes environ 100.000, a-t-il précisé.

Nathaniel Gleicher a tenu à souligner que Facebook avait agi en fonction du comportement trompeur du réseau et non du contenu publié -lequel comprenait des messages de soutien à l'armée et à la monarchie, ainsi que des allégations de violence et des critiques vis-à-vis de groupes d'insurgés dans le sud de la Thaïlande.

En octobre, Twitter avait déjà supprimé 926 comptes qui étaient selon lui liés à l'armée thaïlandaise et diffusaient une propagande favorable à l’armée et au gouvernement. L'armée a nié être derrière les comptes.

Twitter a également suspendu en novembre un compte pro-royaliste thaïlandais lié au palais qui, selon une analyse de Reuters, était connecté à des milliers d'autres diffusant du contenu pro- monarchie.

Facebook a annoncé mercredi avoir supprimé quatre autres réseaux iraniens, russes et marocains engagés dans le même genre de comportement inauthentique coordonné.

Le géant américain dit avoir supprimé plus de 100 réseaux ayant fait preuve d’un comportement inauthentique dans le monde ces dernières années.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…