TEST: 2238

La Thaïlande veut combler son retard sur la vaccination des plus vulnérables

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 03/07/2021 à 17:23 | Mis à jour le 04/07/2021 à 17:34
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha
Vaccination-vulnerables-Thailande

La Thaïlande entend accélérer la vaccination des personnes âgées et de celles présentant des vulnérabilités afin de réduire les formes graves de Covid-19, ont annoncé vendredi des responsables, alors que le pays signalait un nombre de décès record pour le troisième jour consécutif.

Les autorités sanitaires avaient initialement envisagé de vacciner les groupes les plus vulnérables en premier, mais une partie des approvisionnements de vaccins ont été mobilisés pour les ouvriers d'usine, les communautés avec un grand nombre d’infections et les habitants de Phuket avant la réouverture le 1er juillet aux voyageurs de l’étranger.

"Nous devons vacciner au moins 50% des deux groupes d'ici la fin juillet", a déclaré Sopon Mekton, un haut responsable de la santé, lors d'un briefing, en parlant des personnes âgées et des personnes souffrant de comorbidités.

Alors que les deux groupes combinés regroupent 17 millions de personnes, seulement 0,7% (83.000 personnes) des plus de 60 ans et 3,1% des personnes ayant des comorbidités ont reçu deux doses d'un vaccin contre le Covid-19.

Les responsables ont également averti que le variant Delta détecté pour la première fois en Inde se propageait rapidement dans le royaume.

"La situation va empirer parce que le variant Delta prend le relais", a déclaré Kumnuan Ungchusak, conseiller du ministère de la Santé, prédisant que les décès pourraient atteindre 2.800 par mois en septembre, contre environ 900 le mois dernier. 61 décès ont été signalés dans la seule journée de vendredi, indiquant une tendance en hausse ces derniers jours.

La Thaïlande a jusqu'ici complètement vacciné 2,8 millions de personnes sur près de 70 millions d’habitant.

Le gouvernement s'attendait à ce que 10 millions de doses du vaccin AstraZeneca soient livrées ce mois-ci, mais le directeur de l’Institut National des Vaccins (NVI), Nakorn Premsri, a déclaré qu'il avait été informé que seulement la moitié environ seraient livrées chaque mois jusqu'en septembre.

Le partenaire thaïlandais d'AstraZeneca, Siam Bioscience, société appartenant au roi, a une capacité de production d’environ 15 millions de doses par mois, mais une partie est destinée à d'autres pays de la région, a rappelé Nakorn Premsri.

Siam Bioscience et AstraZeneca ont refusé à plusieurs reprises de s’expliquer sur les retards dans la production.

Au départ, la stratégie vaccinale thaïlandaise devait essentiellement mettre en œuvre le vaccin AstraZeneca fabriqué localement, avec dans une bien moindre mesure celui importé du laboratoire chinois Sinovac Biotech. Mais devant le retard pris par le royaume dans la vaccination de sa population ainsi que les questions d'homologation dans d'autres pays pour faciliter les voyages, le gouvernement a finalement décidé d'élargir son approvisionnement.  

L'agence thaïlandaise de contrôle des médicaments et des produits alimentaires (FDA) a en tout approuvé jusqu'ici pour une utilisation d'urgence les vaccins d’AstraZeneca, Sinovac, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer&BioNTech et Sinopharm.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale