Vendredi 3 juillet 2020

La Thaïlande prévoit 12 milliards € en investissements publics au T2

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 21/02/2020 à 00:00 | Mis à jour le 21/02/2020 à 02:34
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha (archive)
Baht-monnaie-thailande

Le gouvernement thaïlandais prévoit pour plus de 400 milliards de bahts (11,79 milliards d’euros) de dépenses d'investissement public au deuxième trimestre, espérant que cela permettra à l'économie déclinante de surmonter l'impact de l'épidémie de coronavirus, a déclaré jeudi le ministre des Finances, Uttama Savanayana.

Même avant l'épidémie de Covid-19 qui paralyse sont premier partenaire commercial et touristique, la Chine, l'économie thaïlandaise était en difficulté, secouée par la guerre commerciale sino-américaine, des investissements en berne, des retards dans l’adoption du budget et une sécheresse historique.

Les dépenses d'investissement vont s'accélérer après l'adoption la semaine dernière du projet de loi budgétaire de 3.200 milliards de bahts pour l'exercice en cours, a déclaré aux journalistes Uttama Savanayana.

Retardé de plusieurs mois, le budget 2020 prévoit au total 656 milliards de bahts en investissements publics, soit 20,5% de l’ensemble des dépenses de l’Etat sur l’exercice qui a débuté le 1er octobre.

"Il y aura davantage de fonds injectés pour stimuler l'économie au deuxième trimestre", a affirmé Uttama Savanayana.

Plus de 80% du budget total des investissements publics devraient être décaissés au cours de cet exercice qui se termine le 30 septembre, a-t-il ajouté, précisant que les entreprises publiques devraient investir environ 100 milliards de bahts au mois de mars.

"Personne ne peut dire quand la situation reviendra à la normale. Mais nous avons préparé des mesures qui seront mises en place prochainement, pour aider à protéger l'économie", a déclaré le ministre, qui s'attend à un fort rebond économique une fois l’orage passé, probablement autour de la mi-année.

La deuxième économie d'Asie du Sud-Est a affiché un taux de croissance de 2,4% en 2019, le taux le plus bas en cinq ans. Et 2020 s’annonce plus difficile encore, le tourisme étant durement touché par l'épidémie de coronavirus Covid-19, même si le royaume déplore à ce jour que 35 cas d’infection, soit moins de 0,05% du nombre total de cas répertoriés en Chine et dans le reste du monde.

L'agence nationale de planification, lundi, a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2020 les établissant à 1,5% -2,5% contre 2,7% -3,7% auparavant.

Le nombre de touristes étrangers en Thaïlande pourrait chuter de 5 millions cette année par rapport aux 39,8 millions de l'année dernière, réduisant les recettes de 500 milliards de bahts, selon la Tourism Authority of Thailand.

Les touristes chinois comptent pour plus du quart (28%) de la fréquentation étrangère en Thaïlande. La Thaïlande dépend également beaucoup du commerce et des investissements chinois.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir