TEST: 2238

La sécheresse force la Thaïlande à réduire sa production de riz

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 24/02/2016 à 23:00 | Mis à jour le 24/07/2019 à 02:51

Le chef de la junte au pouvoir en Thaïlande a appelé, mercredi, les riziculteurs à abandonner une partie de leurs cultures pour faire face à l'une des pires sécheresses depuis plusieurs décennies d'après des experts

La junte thaïlandaise, au pouvoir depuis presque deux ans, après un coup d'Etat, est actuellement en train de mettre sur pied un plan sur 20 ans pour diversifier le secteur agricole qui a longtemps reposé principalement sur la culture de riz.

"Nous devons trouver le moyen de motiver les producteurs de riz pour qu'ils passent à d'autres cultures", a déclaré Prayuth Chan-o-Cha à la presse mercredi, ajoutant que les problèmes de gestion des ressources d'eau "limitées" du royaume devaient être au coeur de la planification agricole.

Le chef de la junte, qui est aussi le Premier ministre, a précisé que la Thaïlande devrait produire environ 25 millions de tonnes de riz cette année.

De nombreux cultivateurs ne disposent actuellement plus assez d'eau pour faire pousser une seconde récolte de riz, ce qui aggrave la situation de ces paysans pauvres, souvent déjà étranglés par les dettes.

La Thaïlande est l'un des premiers exportateurs mondiaux de riz mais le royaume est en constant recul par rapport à d'autres pays asiatiques. En 2012, elle a été détrônée de la première place du classement au profit de l'Inde et du Vietnam.

D'après les chiffres du département de l'irrigation, les réserves en eau des barrages ont chuté en dessous des niveaux de l'an dernier, qui étaient déjà considérés comme record.

"La sécheresse de cette année sera probablement la plus grave des 40 à 50 dernières années", a expliqué à l'AFP Anond Sanidvongs, un expert climatique et ancien directeur du service de l'irrigation.

Depuis 2012, le niveau des pluies est en dessous de la moyenne observée habituellement, a ajouté ce dernier.

Les zones du pays les plus touchées sont le nord et le centre du pays. Au total, 12 provinces sur 77 ont été en situation d'état de catastrophe naturelle.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale