Mardi 19 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La scène politique prend forme avant les élections en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 18/11/2018 à 23:57 | Mis à jour le 19/11/2018 à 00:02

Le célèbre golfeur Thongchai Jaidee, une ancienne reine de beauté et des vétérans de la politique thaïlandaise, figurent parmi ceux qui se sont rassemblés dimanche pour former un nouveau parti, alors qu’une mosaïque d’alliances se forme en vue du scrutin très attendu prévu en février.

La junte thaïlandaise qui a pris le pouvoir en 2014 a partiellement assoupli les restrictions sur l’activité politique à l’approche du scrutin, pour permettre aux partis de s’organiser et de recruter des membres, mais tout en leur refusant le droit de faire campagne.

Il y avait une forte activité dimanche au bureau d’enregistrement alors que l’échéance -à la fin du mois- pour s'inscrire et être éligible approche.

Le golfeur Thongchai, 49 ans, a apporté un peu de sa renommée au parti tout récemment formé Thai Raksa Chart, perçu comme affilié au plus grand parti politique du pays, le Puea Thai. Nahatai Lekbumrung, lauréate 2006 du concours Miss Global Beauty Queen, a également adhéré au Thai Raksa Chart.

Le parti Palang Pracharat, proche des militaires, a pour sa part rassemblé le même jour une cinquantaine d'anciens députés dans ses rangs.

Un autre nouveau parti, Prachachart, est dirigé par un vétéran de la politique, Wan Muhamad Noor Matha, qui a occupé des postes de ministre dans plusieurs gouvernements. Il a déclaré que son parti se concentrerait sur le multiculturalisme. "La violence dans le sud n'est pas un problème pour (une seule) région", a-t-il déclaré, évoquant des affrontements qui duraient depuis des années entre les insurgés malais musulmans et les forces de sécurité fidèles à l'Etat à majorité bouddhiste. "Pour résoudre ce problème, nous devons éradiquer la méfiance qui habite les gens." Prachachart rassemble des personnalités ayant des liens de longue date avec la police, l'armée et les forces frontalières.

La constitution de 2017 rédigée par l'armée rend difficile pour quelque parti qu’il soit d'obtenir la majorité aux élections, ce qui rend le jeu des alliances essentiel pour garantir le soutien.

Le chef de la junte et Premier ministre, Prayuth Chan-O-Cha, a également exprimé son intérêt, ces dernières semaines, à faire son entrée dans l'arène politique, mais il n’a pas jusqu’ici déclaré son intention de se présenter.
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

INSTITUTIONNEL

La chambre de commerce Franco-Thai fait son bilan, change de président

Malgré un nombre d’adhérents en légère baisse, la Franco-Thai se porte bien. A l’occasion de son assemblée générale, la chambre de commerce a renouvelé une partie de son bureau et son président.