La qualité des eaux et de l’air en Thaïlande se détériore

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 27/06/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2019 à 03:20

Un rapport sur la pollution en Thaïlande pour l'année 2010 publié vendredi montre que la qualité des eaux et de l'air dans le royaume se détériorent, rapportait le Bangkok Post.

L'étude, conduite par le Département du contrôle de la pollution, révèle que 39% des 48 fleuves et sources d'eau majeurs du pays sont de mauvaise qualité, alors qu'ils n'étaient que 33% en 2009. Le rejet des eaux usées des zones résidentielles, industrielles et agricoles est la principale cause de la pollution des eaux. La qualité de l'air se détériore également, en particulier dans Bangkok, où des quantités importantes de composés organiques volatiles, comme le chloroforme ou le benzène, ont été détectés. La pollution atmosphérique dans la capitale serait similaire à celle de Rayong qui abrite le plus grand complexe industriel du pays. Enfin, le rapport analyse la quantité de déchets générés par les Thaïlandais mais celle-ci reste similaire à 2009. Pour l'année 2010, la quantité d'ordures ménagères s'élève à 15,16 millions de tonnes, soit une moyenne de 650g par jour et par habitant. Près de 3,9 millions de tonnes, soit 26% du total, sont recyclés.

M.B.  lundi 27 juin 2011

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale