Vendredi 22 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La banque centrale thaïlandaise devrait maintenir son taux directeur

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 24/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 24/09/2019 à 12:43
Photo : Reuters
Banque-thailande

La Thaïlande est pressentie pour laisser son taux directeur inchangé mercredi après une réduction du mois dernier, selon un sondage de Reuters. Cela malgré une croissance lente, un baht fort, une inflation inférieure à l'objectif, et un assouplissement de la politique monétaire par d’autres banques centrales.

Le sondage donne 13 économistes sur 20 prédisant que le comité de politique monétaire (MPC) de la Banque de Thaïlande (BOT) maintiendra son taux de rachat à un jour à 1,50%.

Les sept autres prévoient une réduction de 25 points de base du seuil record de 1,25%, un niveau observé pendant la crise financière mondiale.

En août, le MPC avait réduit le taux de manière inattendue d'un quart de point, la première baisse premier depuis le mois d'avril 2015, annulant ainsi la hausse de décembre.

Alors que plusieurs facteurs plaident en faveur d'un nouvel assouplissement, la BOT demeure inquiète des risques pour la stabilité financière et voudra probablement attendre de voir l'impact de la réduction du mois dernier et des mesures de relance gouvernementales de 10 milliards de dollars.

Thammarat Kittisiripat, économiste du groupe Tisco, ne voit pas de changement intervenir mercredi, mais il s'attend à ce que la BOT abaisse ses perspectives de croissance et "signale un possible assouplissement" à l'avenir.

La réduction des taux du mois dernier "a eu peu d’effet sur le baht et les membres du MPC suggèrent que le compromis entre les gains à court terme au détriment de la stabilité financière n'est pas optimal", a déclaré Kobsidthi Silpachai, responsable de la recherche sur les marchés financiers à Kasikornbank, qui ne s'attend à aucun changement de la part de la BOT mercredi.

Le gouverneur de la BOT, Veerathai Santiprabhob, avait qualifié le mois dernier le taux directeur de très faible, et a également déclaré que la banque centrale, lors de la réunion de mercredi, abaisserait ses prévisions de croissance pour 2019, qui sont pour l’heure de 3,3%. Il était de 4,1% l’an dernier.

thailand-economy

Le PIB de la deuxième économie d’Asie du Sud-Est a progressé de 2,3% au deuxième trimestre, soit la croissance la plus faible en près de cinq ans.

Le baht est la devise la plus performante d’Asie cette année, en hausse de 6,8% par rapport au dollar, accentuant la pression sur l’économie thaïlandaise tributaire du commerce alors que des tensions commerciales mondiales font rage.

Dix des 12 analystes estiment que le taux tombera à 1,25% d’ici la fin de cette année.

Charnon Boonnuch, économiste chez Nomura à Singapour, prévoit une deuxième réduction de taux mercredi, alors que "des vents contraires continuent de souffler sur la croissance du PIB et que l'inflation devrait être inférieure à l'objectif de la BOT cette année".

L’inflation globale a été de 0,52% en août, soit un niveau inférieur à l’objectif de 1 à 4% fixé par la BOT.

"Le BOT n'a d'autre choix que de réduire les taux alors que les obstacles à la croissance augmentent", a déclaré Tim Leelahaphan, économiste chez Standard Chartered, ajoutant qu'un soutien budgétaire limité pourrait amener les marchés à prendre en compte de nouvelles baisses en dessous de 1,25%.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.