INTERNET - Arrestation d’un trafiquant de pilules abortives

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 14/12/2013 à 23:00 | Mis à jour le 19/05/2019 à 04:49

La police a arrêté un trafiquant qui vendait des milliers de pilules abortives sur Internet. La question de l'avortement, interdit en Thaïlande, reste posée.

La Division des enquêtes spéciales (DSI) a arrêté Somchai Sunancharoen un thaïlandais âgé de 48 ans accusé d'avoir mis en vente sur internet 20.000 pilules abortives. Lors d'une conférence de presse tenue samedi 14 décembre, le chef de la DSI Tharit Pengdith a expliqué que la police avait également découvert à son domicile de Nakhon Pathom 120 sachets de drogue et 51.000 comprimés pour une valeur marchande totale estimée à 30 millions de bahts (730.000 euros).
Selon les premiers éléments de l'enquête, le trafiquant aurait vendu 20.000 pilules abortives depuis le mois de juin de cette année, empochant ainsi 4 millions de bahts par mois (100.000 euros). Le trafiquant proposait toutes sortes de pilules à bas prix en fonction de la durée de la grossesse. Les enquêteurs estiment que parmi les clients du trafiquant figurent des cliniques pratiquant l'avortement en toute illégalité. Un rapport du ministère de la Santé a révélé que près de 300.000 femmes se font avorter chaque année en Thaïlande, un pays où l'avortement est illégal. La loi prévoit d'ailleurs des sanctions sévères pour les femmes qui se font avorter : jusqu'à trois ans de prison et 6.000 bahts d'amende (150 euros) et 5 ans de prison et 10.000 bahts d'amende (250 euros) pour ceux qui pratiquent l'avortement.

F.P. lundi 16 décembre 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale