L’IATA vise une forte reprise du trafic aérien en Asie-Pacifique

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 12/10/2022 à 02:39 | Mis à jour le 12/10/2022 à 14:52
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun
Aeroport-Thailande-International

Le trafic aérien de passagers dans la région Asie-Pacifique devrait atteindre d'ici la fin de l'année environ 73% des niveaux de 2019, contre 53% en août, a déclaré mardi le responsable Asie-Pacifique l’Association du Transport Aérien International (IATA), pointant comme raison principale la levée des restrictions sanitaires sur le voyage.

 

"Je pense qu’il ne fait aucun doute que la dynamique est très forte, en particulier avec tous les principaux marchés de l'Asie-Pacifique désormais ouverts, à l'exception de la Chine", a déclaré Philip Goh, vice-président régional de l'IATA Asie-Pacifique, aux journalistes lors d'un webinaire.

La reprise du secteur de l'aviation en Asie a pris du retard sur d'autres parties du monde en grande partie à cause des fermetures de frontières toujours en cours en Chine qui ont maintenu son nombre de passagers internationaux autour de 2 à 3 % en moyenne seulement des niveaux pré-pandémiques, selon les données de l'IATA.

L'estimation du trafic aérien pour la fin d'année est basée sur l'ouverture prochaine de ses frontières par la Chine, même si la date exacte n’est pas connue, a déclaré Philip Goh.

Parmi les nouvelles positives pour les compagnies aériennes, le Japon a repris mardi les voyages sans visa pour les touristes, Taïwan va mettre fin jeudi à la quarantaine pour les arrivants, et Hong Kong a levé la quarantaine le mois dernier.

Le trafic international de passagers dans la région était à 38% des niveaux de 2019 en août, selon l'IATA, qui estime qu'il faudra jusqu'en 2025 pour atteindre les niveaux d'avant la pandémie.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale