Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

General Motors quitte l’Asie, 1.500 licenciements prévus en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 20/02/2020 à 00:00 | Mis à jour le 20/02/2020 à 14:49
Photo : Reuters
General-Motors-Thailande

General Motors va commencer à licencier environ 1.500 employés en Thaïlande en juin, après avoir annoncé la vente de ses usines dans le royaume, a annoncé mercredi un responsable gouvernemental.

Le constructeur américain avait annoncé lundi qu'il vendrait ses deux usines situées dans la province de Rayong au Chinois Great Wall. Une décision qui s’inscrit dans son plan de retrait de l'Asie comprenant également la fermeture de ses opérations en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Jak Punchoopet, conseiller du ministre thaïlandais du Travail, a déclaré à Reuters que tous les employés des usines de Rayong seraient licenciés en vertu de l'accord de vente entre GM et Great Wall.

"L'accord visait seulement la vente des usines et ne comprenait pas le transfert d'employés", a-t-il déclaré.

"Leur plan consiste à licencier 1.000 employés sur la chaîne de fabrication de pièces automobiles en juin, puis environ 300 à 400 sur la chaîne de montage en octobre", a indiqué Jak Punchoopet. Le reste du personnel des deux usines sera licencié vers la fin de 2020, a-t-il ajouté.

"Tout sera effectué d'ici la fin de l'année."

GM se conformera à la législation thaïlandaise du travail et versera une indemnité de licenciement aux employés concernés, a précisé le conseiller ministériel, ajoutant que l'entreprise accordera également une prime supplémentaire de quatre mois à tous les employés.

Great Wall Motor, l'un des plus grands constructeurs chinois de véhicules utilitaires sport (VUS), a annoncé qu'il vendrait des voitures depuis sa base thaïlandaise dans le cadre sa stratégie d’internationalisation et d’exploitation de l'industrie automobile du Sud-Est asiatique dont la Thaïlande est une plaque tournante.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles