FOOT - Le représentant thaïlandais réfute les accusations de la FIFA

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 20/09/2011 à 00:00 | Mis à jour le 13/10/2018 à 02:43

Le représentant thaïlandais de la Fédération international de football (FIFA) a démenti avoir bénéficié de subventions de développement consacrées à la construction de bâtiments sur des terrains qui lui appartenaient.

Worawi Makudi a déclaré que les bâtiments financés par le programme de développement FIFA Goal dans la banlieue de Bangkok avaient été construits sur des terrains qu'il avait transférés à l'Association de football de Thaïlande qui est le nom de la fédération de foot du pays et dont il est président. “Le processus de construction a suivi les procédures de la FIFA”, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. “Tout l'argent de la FIFA a été transféré aux entrepreneurs, et pas à moi”. La FIFA avait demandé la semaine dernière dans un communiqué des explications de la part de Worawi, membre du comité exécutif de l'organisation et l'un des hommes les plus influents du football asiatique. Le communiqué expliquait que Worawi pourrait faire l'objet d'une enquête du comité d'éthique si il y avait des éléments pour appuyer les accusations. Le Thaïlandais est réputé être proche de l'ancien président de la Confédération asiatique de football, Mohamed Bin Hamman, radié à vie par la FIFA en juillet pour corruption. Worawi Makudi avait déjà été mis en cause en mai dernier par un responsable britannique qui l'accusait d'avoir demandé une rétribution sur les droits de retransmission d'un match amical entre l'Angleterre et la Thaïlande à Bangkok. Il avait été nommé pour un troisième mandat de président de la fédération thaïlandaise en juin par la FIFA.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale