TEST: 2238

Face au tollé, la Thaïlande reporte l'achat de sous-marins chinois

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 01/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 01/09/2020 à 02:46
Photo : REUTERS/Jorge Silva - le Premier ministre Praytuh Chan-O-Cha a affirmé que l'accord sur les sous-marins restait malgré tout d’actualité
Prayuth-Chan-O-Cha-uniforme-PM

La Thaïlande a reporté l'achat de deux sous-marins à la Chine, ont annoncé lundi des responsables, après un tollé de plusieurs jours à propos d’une acquisition dispendieuse en pleine crise économique.

La junte militaire installée en 2014 avait approuvé l’année suivante un plan d'achat de trois sous-marins de classe Yuan S26T à la Chine, dont l'un a déjà été acheté pour un montant de 13,5 milliards de bahts (363,97 millions d’euros).

Un comité parlementaire au début du mois a approuvé la commande des deux autres sous-marins pour 22,5 milliards de bahts (606,6 millions d’euros), à payer en sept versements annuels à partir de l'année prochaine.

Cette décision a suscité la colère du public, avec le mot dièse "À quoi servent les sous-marins?" qui est rapidement devenu viral sur Twitter en thaï.

L'opposition politique a mis en doute les priorités de dépenses du gouvernement, alors que l'économie connait sa plus forte contraction depuis les années 1990, en raison de la crise du Covid-19 et notamment les mesures drastiques prises par des autorités thaïlandaises qui tiennent manifestement à maintenir un risque zéro à tout prix.

Le porte-parole du gouvernement, Anucha Burapachaisri, a déclaré que la marine thaïlandaise avait reçu l'ordre de retarder d'un an l'achat des sous-marins, afin que le budget initialement alloué puisse être réorienté sur la résolution des difficultés économiques.

"Nous devons parler à la Chine, la marine doit discuter de son contrat pour voir si nous pouvons reporter le paiement à l'année prochaine", a déclaré aux journalistes le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha.

Il a précisé que l'accord sur les sous-marins restait d’actualité car le sous-marin est vital pour les intérêts de défense à long terme de la Thaïlande.

"Nous ne pouvons pas arrêter, cela fait partie du plan de développement des forces armées", a déclaré l’ancien chef de l’armée arrivé au pouvoir par un coup d’Etat avant d’être élu l’an dernier à l’issu d’élections controversées.

Son gouvernement est confronté depuis plus d'un mois à des manifestations étudiantes réclamant la fin de l'influence militaire sur la politique intérieure, qui, selon les protestataires, s'est considérablement étendue depuis le coup d'État de 2014.

Les manifestants ont dénoncé les acquisitions de matériel militaire comme l'achat de sous-marins comme preuve que les dirigeants du royaume favorisent l'armée plutôt que l'intérêt public.

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Jean mar 01/09/2020 - 10:14

Les Thais ne sont pas dupent, report ne veut pas dire annulation

Répondre
À lire sur votre édition locale