Lundi 30 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COVID19: La Thaïlande ferme les lieux "à haut risque", annule Songkran

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 18/03/2020 à 01:22 | Mis à jour le 20/03/2020 à 06:39
Photo : Reuters
Coronavirus-Thailande-quarantaine_0

Les autorités thaïlandaises ont décidé de faire fermer les écoles et les lieux de divertissement sur le grand Bangkok, et d’annuler l'une de périodes de vacances les plus importantes de l'année en vue de limiter la propagation du coronavirus, a déclaré mardi le Premier ministre.

Ces mesures interviennent alors que le nombre de cas de coronavirus en Thaïlande a plus que doublé en trois jours, atteignant 177 personnes porteuses du Covid-19 répertoriées, dont 30 nouveaux cas signalés mardi. Lundi, 33 nouveaux cas avait été recensés, et dimanche 32.

Le Premier ministre Prayuth Chan-ocha a déclaré aux journalistes après la réunion du cabinet qu'il n'y aurait "pas pour l’heure de blocage total des villes ni du pays".

"Nous réduisons les facteurs de propagation de la maladie dans les endroits à haut risque en fermant ces derniers", a déclaré Prayuth Chan-O-Cha, qui était arrivé à la réunion en portant un masque facial.

Les écoles et les universités à travers le pays seront fermées pendant deux semaines à partir de mercredi [18 mars], a déclaré le Premier ministre thaïlandais.

Dans le grand Bangkok, les lieux de divertissement, y compris les salons de massage érotiques, fermeront aussi pendant 14 jours.

Toujours dans la région du grand Bangkok, des lieux publics tels que les rings de boxe, les stades et les hippodromes, seront fermés "jusqu'à ce que la situation s'améliore", a déclaré Prayuth Chan-O-Cha.

La mesure ne concerne pas les sites touristiques comme Pattaya, Phuket, ou encore Chiang Mai.

Les célébrations du Nouvel An bouddhique, Songkran, qui tombent à la mi-avril avec habituellement au moins trois jours de congés pendant lesquels des millions de Bangkokois rentrent en province, devront être reportées pour limiter les déplacements des personnes rendant visite à leur famille, a déclaré Prayuth Chan-O-Cha.

Les événements festifs accompagnant Songkran, notamment les grandes batailles d’eau organisées dans plusieurs haut-lieux touristiques du royaume, avaient déjà été annulés la semaine dernière.

La Thaïlande a limité les arrivées de touristes en suspendant les visas à l’arrivée et les exemptions de visa pour 22 pays et territoires.

Les personnes en provenance de six pays ou territoires considérés à risque doivent présenter des certificats médicaux et une assurance avant d'être autorisées à prendre un vol pour la Thaïlande.

Prayuth Chan-O-Cha a aussi fait savoir que d'autres types d’événements rassemblant des foules, tels que les concerts et certaines activités religieuses, nécessitaient désormais l'approbation des autorités provinciales et des experts en maladies transmissibles.

Le Ministère thaïlandais du commerce a, pour sa part, tenu à rassurer la population concernant les craintes de pénuries après que des photos et vidéos montrant des rayons vidés dans plusieurs supermarchés du pays ont circulé sur les réseaux sociaux. Une responsable du ministère citée par The Nation a expliqué que si ces photos traduisaient effectivement une tendance inhabituelle chez certains consommateurs, ces images de rayons vides ne signifiaient pas une rupture de stock - ni une augmentation de prix en perspective-, mais venaient tout simplement du fait que les employés des quelques supermarchés concernés n’avaient pas encore eu le temps de refournir les etagères après le passage des acheteurs.

«Nous assurons qu’il n’y a pas de quoi s'inquiéter car la production de biens de consommation courante dans le pays est encore suffisante et les prix restent à leur niveau habituel», a affirmé Pimchanok Vonkorpon, du Bureau des politiques et stratégies du Ministère du commerce (TPSO).

Lire aussi sur le site de l'ambassade de France:

Et aussi :

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

dommu ven 20/03/2020 - 06:40

Bonjour, L'article parle du grand Bangkok, mais qu'en est-il des autres centres touristiques (Pattaya, Hua hin, Phuket ou Samui?

Répondre