L'indice de confiance des ménages thaïlandais a plongé de 12% en quatre mois

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 12/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 12/05/2022 à 05:13
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha
Relance-consommation-Thailande

L’indice de confiance des consommateurs thaïlandais a encore baissé en avril pour le quatrième mois consécutif, atteignant son niveau le plus bas depuis huit mois.

L'indice de confiance des consommateurs thaïlandais (CCI) établi par l'Université de la Chambre de commerce thaïlandaise (UTCC) est tombé à 40,7 en avril contre 42,0 en mars, 43,3 en février et 44,8 en janvier, affichant une chute de près de 12% en quatre mois.

L'indice CCI se mesure sur une échelle comprise entre 0 et 200, la valeur 100 étant la limite entre optimisme et pessimisme. Le sondage mensuel de l’UTCC, qui permet d’établir l’indice CCI, fait ressortir comme raisons principales à la baisse du CCI en avril les inquiétudes suscitées par la hausse du coût de la vie ainsi que l'impact de l'invasion russe en Ukraine.

Le moral des ménages en est donc à son quatrième mois de déclin consécutif depuis janvier, à raison d’un peu plus de 3% de baisse par mois, après être remonté jusqu’à 46,2 points en décembre suite au relâchement significatif des mesures sanitaires sur le voyage engagé en novembre, alors que l’épidémie du variant Delta du coronavirus s’essoufflait.

Possible embellie en mai

Le CCI avait touché le fond en août 2021, au plus fort de l’épidémie de SARS-CoV-2, avec seulement 39,6 points, le niveau le plus bas jamais atteint en près de 23 ans. Il était remonté ensuite progressivement entre septembre et décembre, mais avait rechuter après l’annonce inattendu fin décembre du ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, de rétablir la quarantaine obligatoire pour les voyageurs et d'autres restrictions afin de prévenir une épidemie du variant Omicron, virus pourtant jugé peu virulent bien que plus contagieux en comparaison de son prédécesseur le Delta.

Une décision sans réel fondement scientifique qui avait pris tout le monde par surprise et semé le chaos, particulièrement dans le monde du voyage, minant la confiance du public et des professionnels de plusieurs secteurs qui venaient tout juste de remobiliser leurs ressources pour amorcer la reprise après avoir retenu leur souffle pendant de longs mois.

La Thaïlande a depuis levé un certain nombre de mesures sanitaires dans la perspective de déclarer d'ici juillet le Covid-19 maladie endémique, ce qui devrait permettre d'espérer un retour à la vie normale dans le royaume dans les mois qui viennent.

L’UTCC avait dit en avril s'attendre à ce que le moral des consommateurs s'améliore en mai avec l'entrée en vigueur de mesures d'aides et de relance.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale