Lundi 25 octobre 2021
TEST: 2238

Le chef étoilé Arnaud Dunand Sauthier se met à son compte à Bangkok

Par Catherine Vanesse | Publié le 24/09/2021 à 00:19 | Mis à jour le 24/09/2021 à 12:45
Photo : courtoisie - Après 9 ans à la tête du restaurant gastronomique Le Normandie, le chef français Arnaud Dunand Sauthier envisage d’ouvrir, toujours à Bangkok, son propre établissement sous l’enseigne “Maison Dunand”.
Arnaud-Dunand-Sauthier-

Après neuf ans à la tête du restaurant doublement étoilé Le Normandie à Bangkok, le chef Arnaud Dunand Sauthier s’apprête à ouvrir un restaurant gastronomique et un bistrot au printemps 2022. 

L’épidémie du coronavirus est parfois un accélérateur de changements pour certaines personnes, c’est le cas d’Arnaud Dunand Sauthier. Après avoir passé 9 ans à la tête du restaurant gastronomique Le Normandie, situé au sein de l’hôtel Mandarin Oriental à Bangkok, le chef a quitté ses fonctions en août 2021 avec l’idée d’ouvrir son propre restaurant gastronomique sous l’enseigne “Maison Dunand”.

Je vais bientôt avoir 40 ans, cela fait déjà 25 ans que je suis dans l’industrie culinaire, il me reste sans doute autant d'années de carrière dans le futur. Depuis deux ans, je pensais ouvrir mon propre restaurant, le Covid-19 a accéléré ce désir. Pendant deux mois, je me suis retrouvé à cuisiner à la maison pour mes enfants, pour quelques clients, j’avais une liberté de mouvements que j’avais un peu perdue au Normandie”, confie Arnaud Dunand Sauthier à lepetitjournal.com. 

Avant de venir s’installer en Thaïlande pour rejoindre Le Normandie, le chef a travaillé pendant 15 ans dans différentes régions de France auprès des plus grands chefs dont Georges Blanc à Vonnas et Marc Veyrat à L’Auberge de L’Eridan. Il a également passé trois ans dans la Maison Lameloise en Bourgogne avant de travailler sous la direction de Jean-François Piège à l'hôtel Le Crillon à Paris.

Plus accessible et décontracté

Actuellement en travaux, Maison Dunand ouvrira ses portes au printemps 2022 dans le quartier de Sathorn, dans une maison entourée d’un jardin. Loin de se contenter d’un projet unique, Arnaud prévoit également une partie bistrot dans la maison située juste à côté et dont le nom n’a pas encore été dévoilé. 

C’est un projet double, avec d’une part un restaurant gastronomique, mais avec un certain relâchement. Le Normandie est très ancré sur la gastronomie française, malheureusement j’étais parfois bloqué sur la créativité. La partie bistrot vient de mon désir de toucher une clientèle plus large, d’être plus accessible et décontracté tout en servant une cuisine française de qualité”, détaille le chef français qui avait permis au Normandie de décrocher deux étoiles au Guide Michelin en 2017. 

Une version pop-up en octobre

Pour faire patienter les amateurs de fine cuisine française et en attendant l’ouverture officielle de son restaurant, Arnaud s’apprête à démarrer sous une version pop-up avec “Maison Dunand in residence” le 8 octobre. Pendant trois mois, le chef investira l’ancien restaurant Gaggan sur Sukkhumvit 31 pour proposer ses propres réalisations culinaires. 

Le restaurant pop-up proposera pour le lunch des formules 4 plats (2.200 bahts) ou 5 plats (3.600 bahts) tandis qu’au dîner, il sera possible de déguster un menu de 6 plats (4.600 bahts) ou 9 plats (6.900 bahts). (Reservations@maisondunand.com)

C’est un beau projet, un rêve personnel, qui demande certes beaucoup de travail, mais je suis confiant, je pense que nous sommes au début de la fin du Covid-19, les gens ont envie de sortir, d’aller au restaurant, etc. Il faut désormais aller de l’avant, j’ai hâte d’ouvrir le resto en version pop-up!”, s’enthousiasme le Savoyard qui vise déjà une ou deux étoiles pour son nouveau restaurant. “Ce n’est pas le but ultime, je veux avant tout me faire plaisir, être proche de mes clients, mais j’aimerais retrouver une étoile la première année et pourquoi pas une deuxième un peu plus tard!”. 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir