Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CARNET - Jacques Bachelier “Babach” nous a quittés

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 27/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 13:35

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition samedi de Jacques Bachelier, à l'âge de 54 ans.

"Babach", comme l'appelaient ses amis, vivait en Thaïlande depuis 21 ans. Il était associé avec Jean-Pierre Thiaville sur l'une des tables françaises les plus connues de Bangkok, JP Restaurant. C'est d'ailleurs ce dernier qui a annoncé la triste nouvelle sur sa page Facebook : "Mon alter ego depuis plus de 20 ans, trois ans après son AVC, a finalement jeté l'éponge", a écrit Jean-Pierre Thiaville sur un post qui a reçu spontanément des dizaines de réactions et de messages de sympathie.

Derrière des airs faussement bourrus, Babach cachait une bonhommie et un savoir-vivre tout à fait attachants. Bon vivant à l'esprit consciencieux, il connaissait tous les bons petits marchés et fournisseurs de produits frais de Bangkok et ses environs, dont il prenait grand plaisir à faire le tour régulièrement pour le plus grand bonheur du chef et des clients du restaurant.

"Adieu frangin, j'espère de tout cœur que maintenant, là où tu es, tu as retrouvé la sérénité", a conclu Jean-Pierre Thiaville dans son message.

Jacques laisse derrière lui sa compagne Dip et la fille de cette dernière, Ann, qu'il considérait comme sa propre fille.

La cérémonie funéraire aura lieu au temple de Klong Toei le samedi 3 juin en fin d'après-midi (17h).

Toute l'équipe du Petitjournal.com se joint à la douleur de sa famille et de ses proches.

Bon vent Babach !

P.Q. () dimanche 28 mai 2017
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...