Samedi 22 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Carabao, un rockeur thaïlandais énergise le football anglais

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 23/02/2018 à 00:00 | Mis à jour le 26/02/2018 à 15:30
Photo : AIDAN JONES / AFP - Yuengyong Opakul, alias Aed Carabao, chanteur du groupe de rock Carabao et cofondateur de la marque de boisson Carabao
Carabao, Yuengyong Opakul

Ce dimanche, un chanteur thaïlandais sera sous le feu des projecteurs du football anglais. Manchester City et Arsenal s’affronteront pour la finale de la coupe et ce sera lui qui remettra la coupe au gagnant. 

Sa célébrité risque de troubler de nombreux fans anglais de fooball. Peu connu en Europe, Yuengyong Opakul, 63 ans, est une véritable légende en Thaïlande. Il est le chanteur du groupe Carabao, mais aussi le cofondateur de la marque d’Energy drink qui sponsorise la ligue anglaise de Football (EFL). Mieux connu sous le nom Aed Carabao (prononcer "At"), il a servi de catalyseur à la popularité du groupe auprès des consommateurs de boisson énergisante.

L’ascension vertigineuse de la boisson Carabao depuis 2002 lui permet aujourd’hui de dépasser les ventes de Red Bull en Thaïlande, ou des centaines de millions de bouteilles de ces boissons sucrées sont bues chaque année.Toujours enclin à pénétrer de nouveaux marchés, Carabao a investi dans le football anglais, en espérant accélérer la reconnaissance mondiale de la marque.

L’entreprise a déboursé plus de 34 millions d’euros pour sponsoriser le matériel d’entrainement de Chelsea, un peu plus de 20 millions d’euros supplémentaires pour un contrat EFL Cup de trois ans et payé pour que le nom de la marque soit associée aux couleurs du Reading FC. 

Un "véritable succès" 

"Les Anglais sont très intéressés par le football. Ils ne nous connaissaient pas avant mais maintenant, les gens parlent de notre marque," dit-il assis dans son grand jardin de la banlieue de Bangkok. Les liens entre riches thaïlandais et clubs de football anglais se sont multipliés depuis que l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra, devenu milliardaire dans le secteur des télécommunications, avait racheté le club de Manchester City en 2007, avant de le revendre un an plus tard.

Le roi des duty-free thaïlandais, Vichai Srivaddhanaprabha, à la tête du groupe King Power, lui a emboité le pas en 2010 en rachetant le club de Leicester pour 45 millions d’euros, et effaçant les dettes astronomiques. En six ans, le club est passé des tréfonds de la Premier League au statut de Champion anglais pour la plus grande gloire de Khun Vichai et son "King Power". Sheffield Wednesday appartient à Dejphon Chansiri, de la famille du geant Thai Union, premier producteur mondial de conserves de thon. Et le brasseur Singha est partenaire de Manchester United.

"Un lien commercial avec le football anglais garantit une exposition sur la scène internationale", estime Pavida Pananond, universitaire à la Thammasat University's Business School de Bangkok. "Cette stratégie n’est pas nouvelle. Red Bull l’a déjà fait avec la formule 1 et les sports extrêmes", ajoute-t-elle à propos de la marque de boisson énergétique partiellement thaïlandaise.

Aed Carabao s’y connait en développement de marque. Celui qui fut un temps étudiant en architecture aux Philippines –d’où le nom Tagalog du groupe- doit sa célébrité à son style rock-country, sa voix rauque et à ses paroles acerbes sur la corruption, les inégalités et forces de soulèvement. Il a dessiné le crâne surmonté de cornes qui forme le logo de Carabao et a même déposé un signe de main représentant le buffle éponyme. Le groupe a réalisé des tournées dans toute la Thaïlande pendant plus de trois décennies, consolidant ainsi une large base de fans fidèles et nostalgiques, mais aussi des jeunes attirés par son lyrisme et sa forte présence sur scène. 

"Comme BB King, je vais continuer à jouer jusqu’à ma mort"

C’est au début des années 80 que le groupe est né avec de fortes convictions pro-démocratiques après une dizaine d’années d’instabilité politique. Plusieurs chansons ont été interdites par les autorités, lui conférant une réputation de bad-boy. "Je ne suis du côté de personne", dit-il, rejetant les critiques selon lesquelles il se serait "assagi" voire serait devenu indiffèrent. "Mais si les gens ne sont pas instruits sur la démocratie, nous ne pouvons pas avancer".

Carabao est un nom haut en couleur pour un trophée qui avait l’habitude d’être associé à des sponsors plus couleur locale. L’alliance de la marque Carabao et du football anglais a néanmoins connu des débuts difficiles.En juin dernier, l’EFL avait été forcée de s’excuser après que des erreurs étaient apparues pendant la diffusion du tirage au sort de la Carabao Cup. Le tirage au sort pour le troisième tour a suscité encore plus de consternation, ayant eu lieu à Pékin, forçant les fans britanniques à se lever à l’aube pour profiter du direct. Mais l’horaire de cette diffusion reflète aussi le souci du marketing à vouloir intégrer le marché massif que la Chine représente.

Alors qu’il se prépare à s’envoler pour Londres pour la finale, le chanteur semble d’une humeur intransigeante."Je vais m’habiller cool… peut-être avec un costume car il fait froid, mais pour le reste rien ne change", dit-il.

0 Commentaire (s)Réagir