Lundi 10 août 2020

BIRMANIE - Un touriste espagnol bientôt expulsé à cause d'un tatouage de Bouddha

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 10/07/2016 à 22:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 13:57

Un touriste espagnol va être expulsé de Birmanie pour avoir arboré un tatouage de Bouddha à la jambe. Le pays est confronté à une montée du bouddhisme radical.

L'homme a été arrêté à Bagan, une ville ancienne du centre du pays prisée pour ses temples.

"Des moines de Bagan ont vu un tatouage de Bouddha sur sa jambe droite car il était en short. Ils nous ont informés car cela n'est pas convenable", a déclaré un policier.

--

LIRE AUSSI

Un Néo-Zélandais détenu pour une publicité de son bar avec Bouddha

Un écrivain condamné à deux ans de travaux forcés pour “insultes à la religion”

L'homme a immédiatement été renvoyé à Rangoon, la capitale. Il a été placé en détention et précisé qu'il serait expulsé vers Bangkok ce lundi soir. "Nous allons le renvoyer car il a violé les règles qui s'appliquent aux touristes ici".

En Birmanie, le corps est considéré comme de moins en moins sacré de la tête vers les pieds. Les tatouages de Bouddha sur la jambe peuvent ainsi choquer certains croyants.

Après des années sous la coupe de la junte militaire, la Birmanie, à majorité bouddhiste, s'est récemment ouverte aux investisseurs étrangers et aux touristes avec l'arrivée au pouvoir du premier gouvernement civil.

Ces changements se sont accompagnés d'une montée du bouddhisme radical, et le pays a connu en 2012 des violences qui ont fait 200 morts, notamment dans l'Ouest où vit une importante communauté musulmane - principalement des Rohingyas.

() lundi 11 juillet 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir