Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Après la sécheresse, les orages apportent leur lot de dégâts

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 03/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 24/07/2019 à 03:32

Tant attendue par les agriculteurs, la pluie semble avoir renoué avec la Thaïlande ces derniers jours. Néanmoins, la violence des orages pourrait bien remplacer des problèmes par d'autres. Neuf personnes ont été tuées et dix autres blessées en avril par la violence des orages qui ont touché 49 provinces du royaume
 
La Thaïlande connaît actuellement l'une de ses pires sécheresses de son histoire, conséquence du phénomène d'El Nino.

L'arrivée tant attendue des orages annonçant la mousson ces deux dernières semaines pourrait légitimement apparaître comme une bénédiction. Malheureusement, dans une région desséchée et qui cuit sous la canicule, ces orages de chaleur arrivent leur lot de problèmes.
 
Neuf personnes ont été tuées et dix autres blessées durant le mois d'avril par la violence des orages qui ont touché 49 provinces du royaume.

Rien que ce week-end, les orages qui ont frappé le Nord, le Nord-Est et le Centre de la Thaïlande ont endommagé plus de 1.000 maisons, abattu de nombreux arbres et poteaux électriques et laissé plusieurs quartiers sans électricité pendant plusieurs heures.

Dans la province de Lampang dans le nord du pays, plus de 800 maisons ont été endommagées, le Wat Srichum, un temple centenaire connu pour abriter des reliques de Bouddha, n'a pas été épargné par les violentes rafales de vent. Une partie du toit de l'aéroport s'est elle aussi effondrée, nécessitant des travaux à hauteur d'un million de Bahts selon  son directeur, Ruengyut Nitthayanon. "C'est la pire catastrophe naturelle dont a été victime la province", a résumé le gouverneur Smart Loyfa au Bangkok Post.

Dans les provinces Nord-Est de Udon Thani et Uttaradit, ce sont respectivement 405 et 300 maisons dont les toits ont été arrachés ce week-end.
 
La capitale elle aussi a eu sont lot de pluies torrentielles samedi après une semaine de chaleur intense, entrainant une chute brutale mais temporaire des températures de plus de 10 degrés. 
 
Au total, depuis le début du mois d'avril, près de 10.000 maisons dans 30 provinces ont été endommagées par les pluies torrentielles a déclaré le Ministère de la Prévention et de la Gestion des Catastrophes.

Ces pluies et orages sont évidemment appréciables sur une Thaïlande affectée depuis plusieurs mois par sécheresse la plus sévère de ces vingt dernières années et qui a connu ces derniers jours la plus forte canicule en 60 ans, mais des chutes brutales de grandes quantités de pluie sur des sols desséchés et dans des conditions caniculaires posent le risque de crues subites doublées de vents violents.
 
S'ajoute à cela le manque de préparation de l'Asie du Sud-Est aux fluctuations météorologiques extrêmes dénoncé par Rajiv Biswas, économiste chez IHS Global Insight en Asie Pacifique cité par le Bangkok Post, qui pense que le problème des gouvernements asiatiques est qu'ils se concentrent uniquement sur le présent immédiat au lieu de penser sur le long terme en investissant davantage dans des systèmes d'irrigation, de stockage et de dessalement de l'eau ou la mise en place d'assurances pour les agriculteurs.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

GASTRONOMIE

Guide de survie du végétarien en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des plats contiennent de la viande ou du poisson, pourtant contrairement à beaucoup d’idées reçues, suivre un régime végétarien n’y est pas plus compliqué qu’en Europe.

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.

Sur le même sujet