AFFAIRE DREMEAU – 17 ans de prison pour le Belgo-thaïlandais accusé du meurtre

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 03/06/2016 à 22:00 | Mis à jour le 24/12/2018 à 09:50

La cour d'assises de Paris a condamné vendredi à 17 ans de réclusion criminelle Jim Verschueren, un Belgo-thaïlandais de 26 ans, pour l'assassinat à Bangkok en 2011 d'Eric Dremeau, un expatrié français, employé de la société Eurocopter.

-

LIRE AUSSI

31 mai 2016
Ouverture du procès d'un Belgo-thaï dans le meurtre d'un Français en Thaïlande

19 décembre 2012
Interview - Valérie Dremeau à Bangkok dans le cadre du procès du complice du meurtrier de son mari

19 décembre 2012
Du nouveau dans l'affaire du meurtre d'Eric Dremeau

28 mars 2012
Affaire Dremeau - Un juge d'instruction français à Bangkok

22 septembre 2011
L'assassin présumé d'Eric Dremeau arrêté en Belgique

16 septembre 2011
La remise en liberté du coupable présumé révoquée

13 septembre 2011
Recours contre la libération du suspect introuvable

9 septembre 2011
Le meurtrier d'Eric Dremeau remis en liberté

6 septembre 2011
La police boucle l'enquête sur le meurtre d'Eric Dremeau

5 septembre 2011
Un Français assassiné à Nonthaburi

Jim Verschueren a été condamné à une peine de prison de 17 ans par la cour d'assises de Paris qui l'a reconnu responsable du meurtre en 2011 à Bangkok du Français Eric Dremeau, à confirmé vendredi l'avocat Damien Varlet, défenseur des parents d'Eric Dremeau, cité par Le Journal de Saône et Loire.

L'avocat général avait requis 25 ans. Ce verdict "traduit un véritable doute", a réagi l'un des avocats de l'accusé, Me Yassine Yakouti, estimant que la cour avait "validé une procédure thaïlandaise particulièrement problématique" quant aux droits de la défense.

Un homme, considéré comme le complice de Jim Verschueren, qui l'accuse, a été condamné en 2014 à 22 ans de prison par la justice thaïlandaise.

Le procès de Jim Verschueren s'était ouvert lundi à la Cour d'assises de Paris près de cinq ans après les faits.

Le 31 août 2011, Eric Dremeau, un ingénieur français de 42 ans employé par la société Eurocopter, filiale d'EADS, était tué à Nonthaburi de trois balles dans la tête à la suite d'une dispute portant sur l'acquisition d'une moto.

L'homme, marié et père de deux enfants, travaillait depuis 2009 pour la société Eurocopter en Thaïlande. Le meurtrier présumé, Jim Verschueren, alors âgé de 23 ans, avait été assisté par un complice Irano-thaïlandais, Kamolpat "Mark" Sukkharom, âgé de 22 ans au moment des faits.

Les deux hommes avaient été arrêtés par la police de Nonthaburi le 2 septembre 2011 puis présentés à la justice thaïlandaise. Après avoir payé une caution, Jim Verschueren avait pu prendre la fuite, quitter la Thaïlande le 6 septembre 2011 et rentrer en Belgique. Son complice, lui, incapable de réunir la somme réclamée (4 fois supérieure à celle de Jim), avait été emprisonné, puis condamné par la cour criminelle de Nonthaburi à 22 ans de prison.

La cavale de Jim avait pris fin le 19 septembre 2011 lorsqu'il avait été arrêté par les autorités belges qui l'ont remis quelques semaines plus tard aux autorités françaises. Il est incarcéré depuis novembre 2011 à la maison d'arrêt de la Santé.

Après s'être muré dans un silence "indécent", selon l'avocate de l'épouse d'Eric Dremeau citée par Le Parisien, Jim Verschueren avait fini par accuser son complice du meurtre.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale