TEST: 2238

AFFAIRE DREMEAU – Ouverture du procès d’un Belgo-thaï dans le meurtre d’un Français en Thaïlande

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 30/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 24/12/2018 à 09:46

Le procès de Jim Verschueren, un Belgo-thaï accusé du meurtre en 2011 d'un ingénieur français à Bangkok s'est ouvert lundi à la Cour d'assises de Paris, ont annoncé les médias français Le Parisien et France 3

-

LIRE AUSSI

19 décembre 2012
Interview - Valérie Dremeau à Bangkok dans le cadre du procès du complice du meurtrier de son mari

19 décembre 2012
Du nouveau dans l'affaire du meurtre d'Eric Dremeau

28 mars 2012
Affaire Dremeau - Un juge d'instruction français à Bangkok

22 septembre 2011
L'assassin présumé d'Eric Dremeau arrêté en Belgique

16 septembre 2011
La remise en liberté du coupable présumé révoquée

13 septembre 2011
Recours contre la libération du suspect introuvable

9 septembre 2011
Le meurtrier d'Eric Dremeau remis en liberté

6 septembre 2011
La police boucle l'enquête sur le meurtre d'Eric Dremeau

5 septembre 2011
Un Français assassiné à Nonthaburi

Il aura fallu attendre cinq ans pour que le principal suspect dans le meurtre à Bangkok de l'ingénieur français Eric Dremeau passe devant la justice.

Le procès de Jim Verschueren s'est finalement ouvert lundi à la Cour d'assises de Paris, annonce Le Parisien.

Le 31 août 2011, Eric Dremeau, un Français de 42 ans était tué à Nonthaburi de trois balles dans la tête à la suite d'une dispute portant sur l'acquisition d'une moto.

L'homme, marié et père de deux enfants, travaillait depuis 2009 pour la société Eurocopter en Thaïlande.

Le meurtrier présumé, Jim Verschueren, un Belgo-thaïlandais alors âgé de 23 ans, aurait été assisté par un complice Irano-thaïlandais, Kamolpat "Mark" Sukkharom, âgé, lui, de 22 ans.

Les deux hommes avaient été arrêtés par la police de Nonthaburi le 2 septembre 2011 puis présentés à la justice thaïlandaise.

Mais après avoir payé une caution, Jim Verschueren avait pu prendre la fuite, quitter la Thaïlande le 6 septembre 2011 et rentrer en Belgique.

Son complice, lui, incapable de réunir la somme réclamée, avait été emprisonné. Il a depuis été  condamné par la Cour criminelle de Nonthaburi à 22 ans de prison.

La cavale de Jim avait pris fin le 19 septembre 2011 lorsqu'il avait été arrêté par les autorités belges avant d'être transféré aux autorités francaises.

Après s'être longtemps muré dans un silence "indécent", selon l'avocate de l'épouse d'Eric Dremeau citée par Le Parisien, Jim Verschueren a fini par accuser son complice du meurtre.

Détenu depuis novembre 2011 à la maison d'arrêt de la Santé, à Paris, il encourt la perpétuité.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale