CRIME – Un Français assassiné à Nonthaburi

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 05/09/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 14:08

Eric Dremeau, Français originaire de Saône-et-Loire qui travaillait depuis 2009 en Thaïlande pour Eurocopter, a été tué de trois balles dans la tête mercredi soir à Nonthaburi, près de l'aéroport de Don Muang. La police, qui a arrêté vendredi le tueur présumé, un Belgo-Thaïlandais de 23 ans, affirme que le crime est lié à la vente d'une moto qui aurait mal tourné

Eric Dremeau, un Français de 42 ans travaillant en Thaïlande depuis 2009 pour la société Eurocopter a été assassiné mercredi soir aux alentours de 22h dans le district de Pak Kret à Nonthaburi, situé à l'ouest de l'aéroport de Don Muang. D'après le Lieutenant-colonel Songpon Sukgunmee du commissariat de police de Khlong Khoi chargé de l'affaire, l'ingénieur français a été assassiné de trois balles dans la tête par un jeune homme de 23 ans, Jim Birksulan, né d'un père belge et d'une mère thaïlandaise. Il semblerait que le crime ait eu lieu à la suite d'un différend à propos de la vente d'une moto. Eric Dremeau serait entré en contact avec Jim en mai via un site Internet de petites annonces pour acheter une moto 1.000 cc. Il avait déjà donné au Belgo-Thaïlandais un acompte de 200.000 bahts et avait rendez-vous mercredi soir dans un quartier de Pak Kret avec le jeune homme pour s'acquitter du solde d'une valeur de 50.000 bahts et récupérer la moto. "Jim lui a demandé l'argent sans pour autant pouvoir lui fournir la moto tout de suite, prétextant qu'il attendait les papiers pour l'immatriculation," explique le Lieutenant-Colonel de police Songpon qui estime qu'il s'agissait d'une escroquerie montée à l'avance.

Les deux suspects âgés de 22 ans et 23 ans avouent le meurtre
Jim Birksulan a été arrêté dans la journée de vendredi, le même jour que son présumé complice irano-thaïlandais, Kamolpat "Mark" Sukkharom, âgé de 22 ans. Selon le quotidien The Nation, ce dernier aurait affirmé à la police qu'il avait été payé 1.000 bahts par Jim pour venir avec lui récupérer Eric au centre commercial Big C de Chaengwattana à Nonthaburi. Une violente dispute aurait alors éclaté dans la voiture de Mark entre Eric et Jim, heurt qui se serait poursuivi durant quarante minutes dans une ruelle, après l'arrêt du véhicule. Jim aurait alors tiré une balle dans la tête d'Eric Dremeau avec un pistolet 9mm. Les deux accusés auraient alors mis le corps dans le coffre et seraient allés récupérer une pelle dans l'appartement de Jim situé dans le même district de Pak Kret. D'après le Lieutenant-colonel Songpon, Jim Birksulan aurait tiré deux nouvelles fois dans la face du Français pour s'assurer qu'il était bien mort. Après avoir dans un premier temps projeté d'enterrer la victime, ils auraient finalement jeté son corps et ses effets dans un canal du Chao Phraya proche du Soi Bang Phlap 8. Jim invoque la légitime défense.
La police avait été mise sur la piste de Jim Birksulan grâce à l'épouse d'Eric Dremeau qui connaissait le prénom du jeune homme, son mari le lui ayant laissé avec le nom du district où devait avoir lieu la rencontre. Madame Dremeau a d'ailleurs pu lui parler au téléphone, le jeudi en fin de matinée, alors qu'elle cherchait désespérément son mari. L'homme lui aurait lâché : "Vous avez peut-être perdu votre mari mais moi j ai perdu mon argent", a rapporté un proche de la famille. Le commissariat de Khlong Khoi était également parvenu à récupérer des témoignages de personnes ayant vu Jim et son ami Mark se rendre au Soi Bang Phlap 8 mercredi soir. Ce sont des passants qui ont découvert le corps du Français jeudi en début d'après-midi avec son ordinateur portable et son casque. Eric Dremeau travaillait comme ingénieur en charge de la maintenance d'hélicoptères. Il était père de deux garçons âgés de 13 ans et 17 ans qu'il avait eu avec son épouse Valérie.
Toute l'équipe du PetitJournal.com se joint à la famille et aux amis d'Eric Dremeau dans ce moment difficile et leur transmet ses sincères condoléances.
Suphang Naraipratan et Yann Fernandez (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 5 septembre 2011

Lire aussi : Le Journal de la Saône-et-Loire Un Creusotin de 42 ans assassiné en Thaïlande

{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale