La Thaïlande s’enivre de prévisions optimistes, les pros craignent la gueule de bois

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 09/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 09/05/2022 à 03:52
Photo : Reuters
Touristes-plage-Thailande-Coucher-soleil

Le gouvernement thaïlandais espère pouvoir accueillir 5 à 15 millions de touristes étrangers cette année, mais les acteurs du secteur sont beaucoup plus prudents compte tenu des précédents

La Thaïlande vise 5 à 15 millions de touristes étrangers cette année alors que le pays assouplit encore les restrictions sur le voyage pour soutenir le secteur clé du tourisme, a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana.

Les autorités du pays ont supprimé les tests COVID-19 à l'arrivée à partir du 1er mai.

Le porte-parole du gouvernement a déclaré que les touristes devraient dépenser entre 630 milliards de bahts (17,38 milliards d’euros) et 1.200 milliards de bahts cette année, citant les projections de l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT).

De telles projections constituent un sacré bond par rapport aux quelque 428.000 arrivées de visiteurs étrangers enregistrées en 2021, même si l’on resterait encore loin des 40 millions de visiteurs de 2019 dont les recettes avoisinaient les 1.910 milliards de bahts.

Entre janvier et fin avril, la Thaïlande a accueilli 742.386 voyageurs étrangers et, selon Thanakorn Wangboonkongchana, ce nombre devrait augmenter de manière significative.

Selon le Bangkok Post, les chiffres d'avril atteignent près de 400.000 arrivées, une tendance qui devrait s'accélérer en mai avec la levée de tous les tests.

Prudence des professionnels du secteur

Mais plusieurs acteurs du secteur du tourisme ont tempéré les projections optimistes du gouvernement.

Pour Marisa Sukosol Nunbhakdi, présidente de l'Association des hôteliers de Thaïlande (THA), on ne peut pas espérer plus de 6 à 8 millions d’arrivées en 2022. 

Citée par le journal en langue anglaise, elle estime qu’il "ne sera pas possible d'atteindre 10 millions de voyageurs étrangers cette année sans le marché chinois".

Les perspectives de mai ont beau être plus prometteuses que les mois précédents, la présidente de la THA considère que la croissance de la fréquentation touriste rester limitée, avec au mieux environ 1 million de touristes par mois au dernier trimestre, qui correspond à la haute saison.

Le président de l'Association des agents de voyages thaïlandais, Sisdivachr Cheewarattanaporn, a quant à lui prévenu le gouvernement qu’en cas de résurgence d’un variant du coronavirus, il ne faudrait surtout pas retomber dans la politique en zig-zag qui a secoué la confiance dans le pays au cours des six derniers mois.

Lors d'une réunion d’un comité présidé par le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha, la Thaïlande a accepté vendredi de prolonger son programme de soutien au tourisme domestique de septembre à mai, dont une subvention gouvernementale pour le copaiement -à hauteur de 40%- de 1 million de nuitées supplémentaires.

Le tourisme intérieur devrait générer environ 660 milliards de bahts cette année, a déclaré Thanakorn Wangboonkongchana.

Le secteur du tourisme ne devrait pas revenir aux niveaux pré-pandémiques avant 2026, selon le gouverneur de la Banque de Thaïlande, Sethaput Suthiwartnarueput.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale