La Thaïlande en piste pour les Jeux olympiques d’hiver à Pékin premium

Par Catherine Vanesse | Publié le 28/01/2022 à 02:57 | Mis à jour le 04/02/2022 à 05:35
Photo : Courtoisie Association thaïlandaise de ski et snowboard (SSAT) : L’équipe de ski alpin avec Nicola Zanon, Mida Jaiman et leurs coachs
L'équipe de ski thaïlandaise prête pour les JO de Pékin

La neige n’est pas vraiment une spécialité thaïlandaise, mais le royaume compte sur quatre "louk-kreung" aux origines alpines pour le représenter dignement aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin! 

Sous les latitudes tropicales, la neige est une denrée pour le moins rarissime. Pourtant, la Thaïlande sera présente aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin. Quatre athlètes thaïlandais se sont en effet qualifiés pour participer à des courses de ski alpin et de ski de fond aux Jeux de Pékin qui se tiendront du 4 au 20 février 2022. 

Notre objectif est de voir les quatre athlètes aller jusqu’au bout des JO, sans pour autant viser de médailles ni même un classement dans le top 10”, commente d’emblée Suebsakul ‘Sueb’ Prombanpong, secrétaire général de l’association thaïlandaise de ski et snowboard (SSAT) et entraîneur. 

Thaïlandais alpins

Les athlètes de l’équipe thaïlandaise sont tous des binationaux, des "louk-kreung" (métis en thaï), qui ont commencé à skier dès leur plus tendre enfance dans les Dolomites en Italie ou les Alpes suisses avant de se lancer dans la compétition et le ski professionnel.

On trouve Mark et Karen Chaloung, frère et sœur italo-thaïlandais, Nicola Zanon un autre Italo-Thaïlandais et l’Helvético-Thaïlandaise, Mida Jaiman.

Nicolas Zanon ainsi que Mark et Karen Chaloung ont déjà représenté la Thaïlande lors des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang 2018 en Corée du Sud.

J’aurais aimé avoir des sportifs originaires de Thaïlande, d’autant plus que la Thaïlande a prouvé qu’elle comptait de jeunes talents dans les sports d’hiver lors des Jeux olympiques de la jeunesse de 2020 à Lausanne”, explique Sueb Prombanpong à Lepetitjournal.com alors qu’il s’apprête à s’envoler pour Pékin ce vendredi 28 janvier. 

Skieuse thailandaise Karen Chaloung
La skieuse de fond Karen Chaloung représentera la Thaïlande aux JO de Pékin 2022 - Photo Association thaïlandaise de ski et snowboard (SSAT)

Cinquièmes J.O. d’hiver pour la Thaïlande

Avec les JO de Pékin, la Thaïlande sera présente pour la cinquième fois aux Jeux olympiques d’hiver. Prawat Nagvajara fut le premier Thaïlandais à participer aux JO de Salt Lake City en 2002 pour les courses de ski de fond. Né à Bangkok et ayant grandi en Thaïlande, Prawat avait découvert le ski lors de ses études aux États-Unis. 

À ce jour, il est le seul skieur 100% thaïlandais ayant participé aux JO. Lors des éditions de 2006, 2010, 2018 et 2022, les athlètes représentant la Thaïlande ont tous grandi à l’étranger. 

Néanmoins Sueb ne perd pas espoir pour le futur : “En 2018, nous n’étions pas encore prêts pour envoyer des sportifs originaires de Thaïlande. Nous aurions aimé pouvoir le faire pour les JO de Pékin, mais avec toutes les restrictions liées au Covid-19, nous n’avons pu nous entraîner sur de la vraie neige. C’est sans aucun doute notre plus grand désavantage : il n’y a pas de neige en Thaïlande! Mais je garde espoir pour les Jeux de 2026”. 

Mark Chaloung skieur de l'equipe de Thailande
Tout comme sa soeur Karen, Mark Chaloung, 27 ans, participera pour la deuxième fois aux JO au sein de l’équipe thaïlandaise en tant que skieur de fond - Photo Association thaïlandaise de ski et snowboard (SSAT)

Dénicher les espoirs du ski sans neige

Créée en 2016, l’association thaïlandaise de ski et snowboard (SSAT) avec le soutien du ministère du Tourisme et des sports a initié un programme d’entraînement et de sélections en Thaïlande pour participer à des compétitions internationales de ski et de snowboards. 

En 2018, la SSAT a organisé sa première compétition de roller-ski à Chumphon afin de repérer de jeunes talents. À l’issue de la course qui a rassemblé 60 sportifs, l’association a choisi 12 adolescents (6 garçons et 6 filles). 

Pendant un mois, nous avons réuni ces 12 jeunes à Pattaya pour nous entraîner en roller-ski avant d’aller en Italie afin qu’ils découvrent la neige pour la première fois. C’était un vrai défi pour nous de voir comment ils allaient pouvoir se débrouiller sur les pistes et les résultats ont dépassé mes attentes! En quelques jours, ils pouvaient déjà se lancer sur les pistes avancées. Même les entraîneurs sur place étaient surpris”, se souvient avec enthousiasme Sueb Prombanpong pour qui la passion première est le roller-skate. 

Selon le coach, la pratique du roller-skate et du roller-ski avant de monter sur des skis offre de nombreux avantages : “Le roller est un super sport pour apprendre à garder l’équilibre, à fléchir les jambes et à lever les pieds malgré le port des patins. En fait, si vous êtes à l’aise en roller, il n’y a pas de raisons que vous ne le soyez pas sur des skis”. 

Si aucun de ces jeunes athlètes ayant participé aux Jeux olympiques de la jeunesse à Lausanne n’a remporté de médailles, Sueb estime que la Thaïlande avec le temps pourrait se faire une place sur la scène internationale et démontrer ainsi que même sous les tropiques on peut apprendre à skier. 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine s’est expatriée en Thaïlande de 2013 à 2022, collaborant avec des médias locaux ainsi que Lepetitjournal.com pour qui elle a notamment co-dirigé la rédaction de Chiang Mai de 2020 à 2022
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale