Telenor et CP Group visent une fusion pour créer un géant des télécoms en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 20/11/2021 à 00:52 | Mis à jour le 22/11/2021 à 01:06
Photo : REUTERS/Ints Kalnins/File Photo
Drapeau-Telenor

Le groupe norvégien Telenor et le Thaïlandais CP Group envisagent une fusion de leurs unités de télécommunications en Thaïlande qui pourrait former un nouveau leader de marché.

La société norvégienne Telenor et la société thaïlandaise Charoen Pokphand (CP Group) sont en pourparlers pour explorer une fusion potentielle de leurs unités de télécommunications en Thaïlande, a déclaré vendredi Telenor, dans un communiqué.

Un accord, s'il était conclu, fusionnerait les opérations de télécommunications de Total Access Communication (Dtac) de Telenor et de True Corporation (True) de CP Group, a précisé le groupe norvégien basé à Oslo.

Dtac est actuellement évalué à environ 3 milliards de dollars, selon les données de Refinitiv Eikon, tandis que la valorisation de True se monte à 4,5 milliards de dollars.

Un accord serait le deuxième du genre en Asie du Sud-Est pour la société norvégienne, après celui conclu en juin avec Axiata Group Bhd pour fusionner les opérations mobiles en Malaisie avec une transaction de 15 milliards de dollars qui a donné lieu à la formation d’un nouveau leader du marché malaisien.

Les opérateurs mobiles ont de plus en plus de mal à dégager des bénéfices substantiels dans un secteur soumis à de nombreux défis et des coûts d'investissement croissants à mesure qu’émergent de nouvelles technologies telles que la 5G.

"Il y a des questions en suspens et il n'y a aucune certitude que les discussions aboutiront à un accord final. Telenor ne fera pas de commentaires supplémentaires à ce stade du processus", a déclaré la société norvégienne. 

Telenor fournit 172 millions de clients dans le monde. Environ la moitié de son chiffre d'affaires est généré en Asie et l'autre moitié dans la région nordique.

Un accord, s'il est approuvé par les organismes de régulation, donnerait à l'entité nouvelle environ 52% de parts de marché en Thaïlande, dépassant l'actuel numéro un AIS qui détient environ 44% du marché, selon Mads Rosendal, analyste chez Danske Bank.

Une telle transaction s’inscrirait dans la stratégie de Telenor qui vise à réduire les risques et à dégager plus de valeur de ses unités asiatiques, a écrit Rosendal dans une note à ses clients.

"Un accord avec True aurait des effets positifs en termes de pouvoir de fixer les prix et de synergies d’investissement, et également au regard des faibles résultats de DTAC, qui n'a toujours pas retrouvé les niveaux d'exploitation d'avant la pandémie", a-t-il déclaré.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale