Le Premier ministre thaïlandais à Bruxelles pour le sommet ASEAN-UE

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 07/12/2022 à 02:59 | Mis à jour le 07/12/2022 à 10:25
Photo : Reuters
Prayuth-Chan-O-Cha-cravate-jaune

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha devrait se rendre à Bruxelles la semaine prochaine pour un sommet ASEAN-UE qui marquera le 45e anniversaire des relations entre les deux blocs, selon Thai PBS.

 

Plusieurs dirigeants des pays de l'Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) sont attendus le 14 décembre en Belgique pour rencontrer leurs homologues de l'Union Européenne (UE) dans ce qui sera le premier sommet entre les deux blocs régionaux depuis que l'UE a obtenu le statut de partenariat stratégique de l'ASEAN cette année.

À l'exception de la Malaisie, qui a récemment élu un nouveau Premier ministre, les autres dirigeants de l'ASEAN ont confirmé leur présence au sommet commémoratif, indique le média thaïlandais.

Avec des échanges commerciaux de biens et services qui dépassaient de part et d’autre les 100 milliards de dollars par an avant la pandémie, l'UE est le deuxième partenaire commercial de l'ASEAN.

La France a été le 1er pays européen à avoir signé le Traité d'amitié et de coopération (TAC) de l’ASEAN en 2007, avant que l’ASEAN n’amende son protocole pour élargir le champ des interlocuteurs possibles aux organisations internationales et permettre à l'UE d’y adhérer en 2012.

Les deux blocs régionaux cherchent aujourd'hui à resserrer encore un peu plus leurs liens dans un contexte d’influence croissante de la Chine et de rapprochement entre celle-ci et la Russie qui mène une guerre de conquête aux portes de l’Europe.

Un accord de partenariat stratégique ASEAN-UE (2023-2027) signé récemment s’articule autour de trois axes : politique et sécurité, économique et social, et culturel.

Outre le volet économique, qui occupera sans aucun doute une bonne partie du sommet de Bruxelles, le sujet des crises en Ukraine et en Birmanie figureront aussi à l'ordre du jour avec des positions européennes et sud-est asiatiques quelque peu contrastées.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale