Le premier grand sommet entre UE et ASEAN prévu en décembre

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 18/07/2022 à 02:58 | Mis à jour le 18/07/2022 à 03:03
Photo : Reuters
Drapeau-Union-Europeenne

L’UE et l’ASEAN devraient tenir leur premier grand sommet à Bruxelles en décembre, ont affirmé trois responsables européens, bien qu’aucune annonce officielle n’ait encore été faite

L’Union Européenne et les pays d’Asie du Sud-Est devraient tenir en décembre leur premier grand sommet, ont déclaré des responsables à Reuters, un signe que les deux blocs régionaux cherchent à resserrer davantage leurs liens dans un contexte d’influence croissante de la Chine et de rapprochement entre celle-ci et la Russie qui mène une guerre de conquête aux portes de l’Europe.

Le sommet n’a pas encore été annoncé publiquement, mais il devrait se tenir à Bruxelles le 14 décembre, a affirmé un responsable de l’UE, soulignant que l’événement est le reflet de "relations de plus en plus étroites dans le contexte géopolitique actuel".

L’Union européenne cherche à renforcer son influence dans la région dans en raison de l’influence croissante de la Chine et de l’impact des tensions entre Pékin et Washington, a déclaré un deuxième responsable européen.

"Lorsqu’il s’agit de prémunir de la rivalité américano-chinoise, l’UE est toujours la meilleure réponse dans la région", a déclaré le responsable, qui est directement impliqué dans les pourparlers avec les pays de l’ASEAN.

Parmi les principaux sujets du sommet devraient figurer un volet économique avec la reprise post-COVID-19, les conséquences de la guerre russo-ukrainienne et la crise alimentaire et énergétique.

Mais selon un troisième responsable de l’UE, les questions de sécurité devraient être au cœur des discussions, à un moment où Bruxelles attend une prise de position plus nette de la part des pays du Sud-Est asiatique sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

La Chine revendique également la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, ce qui la met en opposition avec certains voisins d’Asie du Sud-Est qui ont leurs propres revendications territoriales.

Le secrétariat de l’ASEAN n’a pas répondu à une demande de commentaires, tout comme les gouvernements d’Indonésie, de Singapour, du Vietnam et de Malaisie. Le ministère philippin des affaires étrangères a pour sa part rappelé que les relations entre l’UE et l’ASEAN sont solides depuis déjà plusieurs décennies.

L'UE et l'ASEAN, qui commémorent cette année le 45e anniversaire de leurs relations, ont intensifié ces dernières années leurs relations diplomatiques et leur coopération.

Certains pays de l’UE, principalement ceux d’Europe de l’Est, attendent de la part des partenaires de l’ASEAN qu’ils formulent, dans une déclaration conjointe lors du sommet, des références claires de "l’agression" russe en Ukraine et garantissent qu’ils n’aideront pas Moscou à contourner les sanctions occidentales, ont déclaré des diplomates.

Mais rien ne permet d’assurer pour l’heure s’ils y parviendront ou non. Le Laos et le Vietnam se sont abstenus lors du vote de l’ONU sur la guerre d’Ukraine.

Les dirigeants de Birmanie ne devraient pas être invités au sommet, conformément à la position de l’UE à l’égard de la junte qui a pris le pouvoir par la force après les élections de 2020. Le pays serait représenté par un ambassadeur, ont indiqué plusieurs sources, comme cela s’est déjà produit pour d’autres rassemblements internationaux depuis le coup d’Etat militaire.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale