Mardi 25 janvier 2022
TEST: 2238

Les opérateurs thaïlandais DTAC et True vont fusionner pour 7,6 milliards d’euros

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 23/11/2021 à 01:34 | Mis à jour le 24/11/2021 à 12:10
Photo : Reuters
True-Telephone-Thailande

L’opérateur norvégien Telenor et le Thaïlandais CP Group ont convenu de fusionner leurs unités de télécommunications en Thaïlande, dans le cadre d'une opération évaluée à 282,8 milliards de bahts (7,61 milliards d’euros) pour créer une entité qui rassemblera un peu plus de la moitié des abonnés mobiles du royaume, a fait savoir Telenor lundi.

L'accord, annoncé vendredi, doit encore attendre le feu vert des instances de régulation. Il prévoit la fusion des activités de télécommunications de Total Access Communication (Dtac) de Telenor et de True Corporation du groupe CP à un taux d'échange de 10,221 actions True par action Dtac. 
Telenor et CP Group auront une influence équivalente sur la nouvelle entreprise, a assuré le PDG de la société norvégienne, chacune des deux sociétés détenant un tiers de la société fusionnée, et les investisseurs boursiers le reste. Les actions de Dtac et de True étaient en hausse lundi.

"En faisant cela, nous renonçons au contrôle majoritaire sur la société que nous avons", a déclaré Sigve Brekke à Reuters. "Par conséquent, il est important pour nous de créer une entreprise où il existe des partenariats a égalité, car les deux grands propriétaires ont le même niveau d'actionnariat", a-t-il souligné.

L’annonce de la fusion entre True et Dtac intervient quelques mois après que le producteur thaïlandais d'électricité Gulf Energy Development a proposé de racheter Intouch Holdings, qui contrôle AIS, mais celui-ci n’est jusqu'ici parvenu à augmenter sa participation dans Intouch qu'à hauteur de 42,3%.

Se hisser au niveau du leader AIS

La société fusionnée de Telenor et CP Group aura "une part de marché tournant autour des 40%, ce qui correspond à AIS", a indiqué Sigve Brekke aux médias. "AIS est toujours un grand frère en matière de rentabilité, nous apprendrons donc au fur et à mesure". 

La fusion entre True et Dtac devrait constituer le troisième plus gros accord du genre entre des sociétés thaïlandaises, selon les données de Refinitiv. La société fusionnée sera cotée à la bourse thaïlandaise. 

"La décision de Telenor de fusionner ses participations en Thaïlande avec True n'est guère surprenante, compte tenu des fusions-acquisitions et des sorties de sa filiale en ASEAN", a déclaré l'analyste Thapana Phanich dans un rapport co-signé par Jefferies et TISCO Securities, faisant référence à un accord similaire conclu en Malaisie cette année.

"Dtac a peu d'espoir de battre ses rivaux, voire de survivre, sur le long terme", a-t-elle ajouté.

Explorer les technologies spatiales

Outre le secteur des télécommunications, les propriétaires de cette nouvelle coentreprise envisagent de se lancer dans les nouvelles technologies de pointe telles que l'intelligence artificielle (IA), le cloud, l'Internet des objets (IoT), les solutions de médias numériques et les appareils intelligents ainsi que la technologie spatiale, note le Bangkok Post dans un long article sur les défis et les opportunités de la fusion.

"Nous allons aussi explorer les opportunités dans les technologies spatiales pour étendre notre potentiel pour les innovations nouvelles", a confié au journal en langue anglaise Suphachai Chearavanont, directeur général de CP et président du conseil d'administration de True Corporation.

"Les actions que nous menons aujourd'hui ne visent pas seulement à déterminer où nous, en tant qu'entreprise, voulons nous trouver l'année prochaine, il s’agit de là où nous voulons que notre pays soit en 2030", a-t-il affirmé.

"Ce que nous faisons tous maintenant déterminera le niveau de prospérité de notre pays dans les années 2030, car les technologies mobiles nouvelle génération auront un impact sur notre façon de travailler, de communiquer, de passer notre temps libre, de voyager, de transporter des marchandises, d'acheter et de fabriquer."

Confiant sur l'accord des régulateurs

Telenor estime que les instances de régulation donneront un avis favorable à l’accord, a déclaré la directrice financière de la société norvégienne Tone Hegland Bachke lors d'une conférence téléphonique.

"Nous sommes convaincus que nous obtiendrons l'approbation", a-t-elle déclaré.

L'offre de 47,76 bahts (1,28 €) par action représente une prime de 15,8 % par rapport à la dernière clôture de Dtac vendredi et l'offre de 5,09 bahts (0,137 €) par action représente une prime de 17,8 % par rapport à la clôture de True vendredi.

Telenor prévoit d'injecter entre 250 et 450 millions d’euros dans la nouvelle entité pour permettre de payer les actionnaires minoritaires de Dtac et True qui décideraient d'opter pour du cash plutôt que des actions.

CP Group injectera également des liquidités, dans des proportions moins importantes, a déclaré Telenor, garantissant que les deux détiendront au bout du compte des participations égales.

Les actions Dtac et True Corp ont augmenté de 9,1% et 10,2%, respectivement, lundi, tandis que l'indice de référence thaïlandais était en hausse de 0,3%. Telenor était en hausse de 1,7% à Oslo à 11h56 GMT.

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Bangkok ?

TENDANCE

Le virus des sports à roulettes s’empare de la Thaïlande !

Avec la pandémie, le roller et le skate ont regagné en popularité un peu partout dans le monde. La Thaïlande n’échappe pas à la tendance et voit se développer des communautés et des infrastructures