Le géant chinois BYD va produire en Thaïlande 150.000 VE par an d'ici 2024

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 10/09/2022 à 01:33 | Mis à jour le 12/09/2022 à 10:57
Photo : Reuters - Le constructeur chinois de véhicules électriques BYD a annoncé qu'il construirait 150.000 voitures par an à partir de 2024
le logo BYD rouge sur noir , géant chinois d'automobiles électriques

BYD, le plus grand constructeur chinois de véhicules électriques (EV) a annoncé jeudi qu'il prévoyait d’établir une usine en Thaïlande pour produire 150.000 voitures par an à partir de 2024.

 

Le groupe chinois a annoncé dans une déclaration conjointe avec le promoteur immobilier industriel thaïlandais WHA Group qu'un accord avait été signé pour l’achat de 96 hectares de terrain dans la province de Rayong, dans l’est de la Thaïlande, pour y construire l'usine.

Le projet de 17,9 milliards de bahts (492 millions d’euros) de production de véhicules électriques a été approuvé par le Board of Investment de Thaïlande le mois dernier.

Le fabricant chinois de véhicules électriques vise à vendre 10.000 unités en Thaïlande et à exporter vers les pays d'Asie du Sud-Est et en Europe.

L'usine en Thaïlande s’ajoutera à un parc de plus de 30 autres installations sises aux États-Unis, au Brésil et en Inde. Elle produira l'Atto 3, véhicule pour particuliers entièrement électrique, a déclaré aux journalistes le directeur général des ventes Asie-Pacifique de BYD, Liu Xueliang. Ce dernier a ajouté que la société envisageait également, en fonction de la demande, de produire en Thaïlande des batteries et des pièces détachées.

Le gouvernement thaïlandais souhaite que la production de véhicules électriques atteigne environ 725.000 d'ici 2030, soit 30% de la fabrication automobile totale prévue alors.

Actuellement, le pays produit entre 1,5 et 2 millions de véhicules par an, dont la moitié environ sont exportés.

La Thaïlande est le quatrième plus important pôle d'assemblage et d'exportation d'automobiles d'Asie, abritant les usines de grands constructeurs tels que Toyota et Honda.

Le gouvernement a lancé un plan ambitieux d’incitation à l’achat du VE dans le royaume, à grands renforts d’allégements fiscaux et de subventions, pour attirer les fabricants de véhicules électriques et stimuler la demande.

Les entreprises chinoises investies dans la fabrication automobile et de biens de consommation pour les investissements affichent un intérêt croissant pour investir en Thaïlande en raison de la hausse des coûts et de la politique sanitaire de la Chine, a confié à Reuters le vice-président du groupe WHA, David Nardone.

"Les coûts de la chaîne d'approvisionnement, de l'énergie et de la main-d'œuvre ont augmenté (…) les fabricants veulent rencontrer leurs fournisseurs", a-t-il déclaré. Et d’ajouter que WHA a relevé de 55% ses projections commerciales, visant désormais 224 hectares de terrains vendus sur l'année 2022.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale