TEST: 2238

La Thaïlande assouplit les restrictions et confirme le retour du Test&Go en février

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 21/01/2022 à 01:36 | Mis à jour le 21/01/2022 à 01:44
Photo : Reuters
Restaurant-Bangkok-restriction-Covid

Les autorités en charge du Covid-19 en Thaïlande ont annoncé jeudi qu’elles lèveront l’interdiction de servir de l’alcool dans 25 provinces dès lundi et restaureront le Test&Go le 1er février

La Thaïlande va réduire à partir du 24 janvier le niveau de restrictions sanitaires dans 25 provinces, faisant passer ces dernières de la catégorie orange à jaune, a annoncé jeudi le Centre chargé de gérer la situation du Covid-19 (CCSA), soulignant que l’épidémie de coronavirus semble se stabiliser.

Cela signifie notamment que les restaurants pourront de nouveau servir de l’alcool jusqu’à 23h, tout comme les provinces et districts catégorisés zones bleues. Les bars et discothèques resteront cependant fermés.

Ainsi, la Thaïlande qui était depuis le 7 janvier en deux couleurs (orange et bleu), comptera à partir de lundi, 44 provinces en “orange", 25 en "jaune", et 8 provinces (et certains districts de 18 autres provinces) en "bleu".

Les zones "rouge foncé" correspondent à un niveau de contrôle "maximal et strict", les zones "rouge" sont celles devant faire l'objet d'un "contrôle maximum", celles en orange sont soumises à un niveau de "contrôle élevé", celles en jaune à une "surveillance élevée", les provinces en vert à une simple "surveillance", et enfin celle en bleu sont les zones touristiques spéciales pouvant accueillir les touristes vaccinés sans quarantaine (programme Sandbox).

Les 25 provinces désormais en zone jaune sont Ang Thong, Amnat Charoen, Bung Kan, Chai Nat, Chaiyaphum, Kamphaeng Phet, Lampang, Lamphun, Loei, Nakhon Phanom, Nakhon Sawan, Narathiwat, Nong Bua Lamphu, Pattani, Phetchabun, Phichit, Phitsanulok, Phrae, Sakon Nakhon, Sing Buri, Sukhothai, Suphan Buri, Uthai Thani, Uttaradit et Yala.

Le CCSA a également confirmé que le programme "Test & Go" permettant aux voyageurs vaccinés de certains pays d‘éviter la quarantaine serait de nouveau disponible à partir du 1er février.

Le programme avait été suspendu le 21 décembre, sept semaines seulement après sa mise en place en raison de l’inquiétude vis-à-vis du variant Omicron suscitée par la catégorisation alarmiste du nouveau coronavirus par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Ces mesures visent à relancer un secteur du tourisme qui a été décimé par la pandémie, avec des chiffres limités par la faible demande mondiale de voyages et les exigences rigoureuses de quarantaine de la Thaïlande.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale