Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 2238

ENCHERES - Les douanes thaïlandaises font du gras sur la vente de centaines de voitures de luxe saisies

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 06/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 06/07/2017 à 23:21

Les douanes thaïlandaises ont vendu aux enchères plusieurs centaines de véhicules de luxe jeudi, parmi lesquelles quelques dizaines de supercars, même si un certain nombre d'entre elles ont été retirées de la vente à la dernière minute après qu'il est apparu que les voitures avaient été volées à l'étranger

Le rôle de la Thaïlande dans le trafic international de voitures volées a fait l'objet d'une attention particulière ces dernières années après que la police britannique a déclaré que plusieurs dizaines de supercars volées avaient été envoyées vers le royaume.

La police de Bangkok a depuis engagé le démantèlement de réseaux de trafiquants, effectuant la saisie de nombreux véhicules importés illégalement, dont sept auraient été volés au Royaume Uni, et arrêtant plusieurs concessionnaires véreux.

La Thaïlande impose une taxe de 300% sur l'importation des véhicules de luxe, ce qui favorise largement l'organisation d'un marché noir lucratif soutenu par des acheteurs, des revendeurs et des fonctionnaires corrompus.

La Thaïlande organise chaque année une vente aux enchères de véhicules saisis dans le cadre d'affaires criminelles.

Jeudi, les acheteurs ont pu faire des offres sur un large éventail de voitures de sport allant de la Ferrari à l'Aston Martin ou encore Lamborghini, mais aussi des marques grand luxe tels que Rolls Royce et Bentley.

La plupart ont été confisquées pour avoir été passées illégalement dans le royaume ou parce que leurs propriétaires avaient essayé d'éviter de s'acquitter de la taxe d'importation, tandis que d'autres ont été saisies à des bandes de trafiquants de drogues ou autres criminels.

Mais 95 voitures ont finalement été retirées de la vente aux enchères dans les semaines qui ont précédé le jour J, des vérifications ayant révélé que ces véhicules avaient été volés à l'étranger et n'appartenaient donc pas à l'Etat thaïlandais.

Le porte-parole adjoint des douanes thaïlandaises, Kreecha Kirdsriphan, a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'une erreur involontaire.

"Lorsque nous avons découvert que ces voitures avaient été volées dans ces pays, nous les avons retirées de la liste des enchères", a-t-il dit à l'AFP.

La plupart des véhicules concernés provenaient de pays tels que le Royaume Uni, la Malaisie, Singapour et le Japon, où la conduite se fait à gauche comme en Thaïlande.

Parmi les véhicules retirés figurait une McLaren 650s dont le prix de départ pour les enchères avait été fixé à 30 millions de bahts.

C'est la police britannique qui a contacté les fonctionnaires thaïlandais pour leur signaler que la supercar avait été volée au Royaume Uni a rappelé le porte-parole.

Mais même sans ces véhicules, le Département des Douanes espère retirer quelque 12.7 millions d'euros de la vente d'environ 300 voitures et ainsi financer une partie de leur budget.

La voiture la plus chère sur la liste jeudi était une Ferrari California rouge avec un prix de départ de 20,6 millions de bahts (525.000 euros) mais qui s'est révélée trop chère aux yeux des enchérisseurs qui n'ont fait aucune offre au-dessus. Ce véhicule se vend aux Etats-Unis autour de 235.000 dollars (205.000 euros).

Un homme, qui a remporté une enchère à 335.000 euros pour une Rolls Royce Phantom, exultait alors que les hôtesses en robe unie et talons hauts sont venues lui remettre les clés de sa nouvelle voiture.

Alors que l'économie thaïlandaise est atone depuis ces dernières années, la classe des milliardaires se porte plutôt bien, et voir des supercars dans les rues de la capitale est chose assez commune.

Avec AFP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 7 juillet 2017
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet